Le grand retour de Da Costa

Da Costa marque son grand retour

Le mardi, les responsables de l’équipe nationale française ont annoncé la sélection des vingt-cinq athlètes qui participeront au Championnat du monde de hockey sur glace masculin. Cet événement est prévu pour commencer ce samedi dans les villes d’Ostrava et de Prague, situées en République tchèque. Parmi les joueurs sélectionnés, Stéphane Da Costa fait son grand retour dans l’équipe après une absence de deux ans. Pierre-Edouard Bellemare a également été choisi pour rejoindre l’équipe sur la glace. En revanche, Alexandre Texier, un autre joueur français évoluant en NHL, ne fait pas partie de la liste.

Stéphane Da Costa rejoint les rangs des Bleus pour surmonter la barrière historique de la sixième place atteinte lors du premier Championnat du monde de hockey sur glace. Cette position, obtenue lors de l’édition inaugurale du tournoi en 1930, reste à ce jour le meilleur résultat de l’équipe de France dans cette compétition. Année après année, l’espoir renaît chez les supporters tricolores qui aspirent à voir leur équipe dépasser cette performance, malgré l’absence de participation aux cinq dernières Olympiades d’hiver. L’équipe nationale ayant fini 12ème lors des deux Championnats du monde précédents, l’objectif semble ambitieux. Toutefois, l’optimisme persiste et Philippe Bozon, espérant une concurrence de haut niveau, a orchestré le retour de cet attaquant chevronné du club d’Iekaterinbourg, en Russie.

Le problème majeur résidait dans l’inéligibilité de Da Costa depuis son transfert vers la Russie, aggravée par les tensions géopolitiques découlant de l’invasion russe en Ukraine débutée en février 2022. Malgré ces obstacles, deux ans plus tard, il fera son retour notable dans l’équipe nationale, assumant le rôle de co-assistant (aux côtés de Pierre-Edouard Bellemare) du capitaine Sacha Treille. Son inclusion dans la formation des 25 joueurs annoncés mardi par les responsables de l’équipe française pour le Championnat du monde à Ostrava et Prague (République tchèque), qui commence samedi (du 10 au 26 mai), atteste de son importance pour l’équipe.

Déceptions pour Texier et Spinozzi

Pierre-Edouard Bellemare, qui se distingue comme l’un des joueurs les plus illustres du hockey sur glace français après Da Costa et évolue en NHL à Seattle, fait également partie de la sélection, au même titre que Yohann Auvitu. Ce dernier, tout comme Bellemare, disputera son douzième mondial. Cependant, Alexandre Texier, qui représente une autre figure française de la NHL avec les Columbus Blue Jackets, sera absent pour cause de problème d’assurance. Quant à Kévin Spinozzi, défenseur chez les Boxers de Bordeaux, un souci de passeport l’empêche de rejoindre l’équipe.

De son côté, Patrick Dubé, qui a eu l’occasion de jouer en NHL cette saison pour trois matchs avec Washington, est retenu par les play-offs de l’AHL, la ligue américaine. Jules Boscq, Lucien Onno, Justin Addamo, Dylan Fabre, Peter Valier et Guillaume Leclerc, qui faisaient partie de l’équipe lors de l’édition précédente, ne feront pas partie de l’aventure cette fois-ci. Baptiste Bruche, Aurélien Dair, Tomas Simonsen et Enzo Cantagallo feront leurs premiers pas dans la compétition. Les Bleus, qui ont été battus en prolongation par l’Allemagne (4-3) après avoir remonté le score lors de leur avant-dernier match préparatoire (5-3), entameront leur parcours samedi contre le Kazakhstan, suivis de la Lettonie (dimanche), de la Pologne (mardi), des USA (jeudi), de la Slovaquie (samedi 18 mai), de la Suède (lundi 20 mai) et de l’Allemagne (mardi 21 mai).

La liste des 25 sélectionnés pour le Mondial :
Sacha Treille
Pierre-Edouard Bellemare
Stéphane Da Costa
Julian Junca
Quentin Papillon
Sebastian Ylönen
Yohann Auvitu
Vincent Llorca
Pierre Crinon
Florian Chakiachvili
Enzo Cantagallo
Thomas Thiry
Enzo Guebey
Hugo Gallet
Enzo Cantagallo
Baptiste Bruche
Aurélien Dair
Tomas Simonsen
Valentin Claireaux
Anthony Rech
Jordann Perret
Nicolas Ritz
Charles Bertrand
Tim Bozon
Kévin Bozon
Louis Boudon