GP de
Grande-Bretagne: Russell comme chez lui

GP de Grande-Bretagne: Russell triomphe à domicile

Suite à la conclusion de la séance de qualification du Grand Prix de Grande-Bretagne, qui a connu des perturbations en son démarrage, George Russell a brillamment décroché sa troisième pole position en carrière. Cet événement a été marqué par un excellent résultat pour Mercedes, avec Lewis Hamilton qui s’est placé juste derrière lui, complétant ainsi un doublé mémorable pour l’écurie. Quant à Lando Norris, il a réalisé une performance notable en se classant en troisième position.

George Russell a réellement brillé par lui-même lors de cette occasion ! Juste une semaine après avoir capitalisé sur l’incident entre Lando Norris et Max Verstappen pour s’adjuger la victoire au Grand Prix d’Autriche, le représentant de l’équipe Mercedes a démontré une nette amélioration de la performance de son équipe, sise à Brackley, en décrochant la pôle position à Silverstone, sous les yeux enthousiastes de ses supporters. En enregistrant un temps de 1’25 »819 sur son dernier tour, il a empêché Lewis Hamilton, son partenaire d’équipe, de s’octroyer une huitième pôle position sur son propre sol lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Les deux compétiteurs britanniques ont donc assuré à Mercedes, surnommée les « Flèches d’Argent », les deux premières places de départ. Lando Norris, qui avait dominé lors des essais libres de vendredi, n’a pas pu rivaliser face à ses concitoyens et, avec un retard de 211 millièmes, il a interrompu sa dernière tentative, n’atteignant pas les performances espérées, et s’est finalement contenté de la troisième place.

## Max Verstappen contraint à partir de la deuxième ligne

Ce dimanche, Max Verstappen se trouvera en compagnie de ses adversaires sur la deuxième ligne de départ. Le conducteur néerlandais, victime d’une soudaine ondée au milieu de la Q1 qui l’a poussé hors piste dans les graviers, a dû faire face à une voiture Red Bull légèrement endommagée sur le plan aérodynamique et n’a réussi qu’à obtenir le quatrième meilleur temps, devançant Oscar Piastri et Nico Hülkenberg, qui a brillamment performé avec Haas.

Carlos Sainz Jr, portant seul les couleurs de Ferrari en Q3, a souligné les défis auxquels est confrontée son écurie de Maranello, ne s’emparant que de la septième position au départ, suivi de près par Lance Stroll. Charles Leclerc, pour sa part, a échoué à se qualifier pour le dernier segment des qualifications à seulement 159 millièmes de seconde. Une fois de plus, la déception de la journée revient à Sergio Pérez qui voit sa place au sein de l’écurie Red Bull encore davantage fragilisée.

## Pérez contraint de partir avec Gasly en queue de peloton

Et cela alors même que la présence de Daniel Ricciardo pourrait bousculer les plans déjà établis pour le conducteur qui venait juste de renouveler son contrat avec l’équipe de Milton Keynes. Pérez a fait une erreur critique en optant pour des pneus slicks sur une piste se desséchant. Perdant le contrôle de sa voiture dans l’accélération au virage de Copse, il s’est trouvé piégé dans le bac à graviers, provoquant un drapeau rouge et se voyant relégué en fin de grille aux côtés de Pierre Gasly.

Ce dernier n’a pas poussé sa machine, sachant que des pénalités sévères reçues en début de weekend pour des changements non autorisés de composants moteur le destinaient déjà à partir dernier. Son équipier chez Alpine, Esteban Ocon, n’a pas connu bien plus de succès, finissant la Q1 avec le 18ème temps. Les pilotes d’Alpine auront donc fort à faire ce dimanche lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, un événement qui pourrait également être influencé par les conditions météorologiques.