Les Bleus encore battus

Les Bleus battus à nouveau

Suite à une défaite initiale contre l’équipe suisse, l’équipe de France a subi une nouvelle déconvenue ce samedi, s’inclinant en prolongation par un score de 3-2, lors d’un match disputé sur la patinoire de la St. Jakob Arena à Bâle, évènement s’inscrivant dans les préparatifs du Championnat du Monde 2024.

Une victoire qui a failli être à la portée des Bleus. L’équipe dirigée par Philippe Bozon a affronté un revers lors de leur rencontre du vendredi à la St. Jakob Arena de Bâle, et a ensuite disputé un second match contre la Suisse. Ce match marquait leur quatrième sortie dans le cadre de leur préparation en vue du championnat du monde qui aura lieu en République tchèque, où les Français ont montré dès le début des signes très encourageants. Face à des Suisses qui n’ont pas su concrétiser leurs nombreuses tentatives sur le but gardé par Sebastian Ylönen, l’équipe de France a montré de belles phases de jeu.

À la 13ème minute, Kevin Bozon a trouvé Nicolas Ritz en parfaite position pour défier Sandro Aeschlimann, qui avait pris la suite de Philip Wüthrich pour cette deuxième confrontation. Ritz, évoluant pour les Ducs d’Angers, a brillamment trouvé le chemin des filets sans donner de chance au portier helvète. Un peu plus de deux minutes plus tard, c’était au tour de Adel Koudri et Jordann Bougro de mettre en scène Loic Farnier. Le joueur de Grenoble a doublé l’avance française avant la fin du premier tiers, mais la sélection suisse n’était pas prête à abandonner aussi facilement.

Des regrets pour l’équipe de France

Peu après le début du deuxième tiers, Andres Ambühl et Michael Fora ont su créer l’opportunité pour Calvin Thürkauf de réduire l’écart face à Sebastian Ylönen. Les Français, après avoir survécu à une première situation en infériorité numérique, ont finalement cédé lors de la seconde. Avec Yohan Coulaud pénalisé deux minutes pour avoir fait chuter un adversaire, Tyler Moy a fini par marquer grâce à une action menée par Dominik Egli et Sven Senteler. Ainsi, les deux formations ont bouclé le deuxième tiers sur un score égal, qui restera inchangé jusqu’à la fin du temps réglementaire.

Les Français ont tenté leur chance seulement à deux reprises durant la troisième période, face à quinze tirs suisses, entrainant le match en prolongation. La décision est venue rapidement, avec un but de la victoire inscrit par Tobias Geisser, sur une passe de Tristan Scherwey et Sven Senteler après un peu plus de deux minutes en prolongation (3-2 ap). Suite à ce week-end à Bâle, l’équipe de Philippe Bozon se prépare à retourner à l’Aren’Ice de Cergy-Pontoise pour affronter la Slovénie lors de deux matchs prévus ce mercredi et jeudi, avant de conclure leur préparation en Allemagne, en route vers Ostrava.