Mondial: Le joli coup de la France

France réussit un exploit mondial

Lors de sa troisième confrontation dans le cadre du championnat du monde se déroulant en République Tchèque, la sélection nationale française de hockey sur glace a fortement augmenté ses chances de se maintenir parmi l’élite grâce à une victoire convaincante de 4-2 contre la Pologne.

Depuis trois ans, l’équipe nationale française de hockey sur glace masculin demeure dans la catégorie supérieure de ce sport à l’échelle internationale. Lors d’un match décisif qui s’est tenu à Ostrava, en République tchèque, ce mardi, face à l’équipe de Pologne, lors de leur troisième rencontre du championnat du monde, les Français ont sécurisé leur position. Après avoir subi deux défaites, la première contre le Kazakhstan sur un score de 3-1 et la seconde face à la Lettonie, se soldant par une défaite de 3-2 après une prolongation, l’équipe de France a fait preuve d’une belle réactivité en s’imposant 4-2 contre les Polonais, qui n’avaient eux aussi remporté aucun de leurs deux premiers matchs.

Pour bien démarrer ce match crucial, l’équipe dirigée par Philippe Bozon a pu compter sur un atout majeur, Justin Addamo. Cet attaquant, qui approche de ses 28 ans, n’a rejoint l’équipe que dimanche dernier, venant remplacer Nicolas Ritz, blessé à la main. Évoluant avec les Wilkes-Barre/Scranton Penguins, une équipe affiliée aux Pittsburgh Penguins de la AHL, le niveau juste en dessous de la NHL, il a réussi à inscrire deux buts en l’espace de trois minutes, ouvrant le score à la 9e minute grâce à une assistance de Sacha Treille et Hugo Gallet, avant de récidiver à la 12e minute sur une passe décisive de Yohann Auvitu et Kevin Bozon.

Des instants d’inquiétude pour la France

Au cours du deuxième tiers-temps, c’est Stéphane Da Costa, une des figures emblématiques de cette sélection française, qui a aggravé le score en marquant le troisième but à la 25e minute, sur une passe de Florian Chakiachvili. Puis, Pierre-Edouard Bellemare, l’un des rares joueurs de l’équipe évoluant en NHL, a porté le score à 4-0 à la 28e minute, suite à une passe de Da Costa et Auvitu, mettant ainsi la France dans une position relativement confortable. Cependant, un vent de panique a soufflé lorsque les Polonais ont réussi à marquer deux buts en deux minutes, réduisant ainsi l’écart à 4-2 grâce à Dominik Pas (37e) et Bartosz Fraszko (38e). La fin de la période est opportunément intervenue, permettant aux Français de regagner leur concentration. Ils ont par la suite réussi à tenir bon durant le dernier tiers-temps et ont décroché cette victoire, en ayant effectué 32 tirs au but contre 25 pour les Polonais.

Prochainement, un défi contre les États-Unis

Grâce à cette victoire, la France occupe désormais la cinquième place du groupe B avec quatre points, tandis que la Pologne n’en compte qu’un. Tout porte à croire que les Bleus sont bien partis pour éviter la dernière place, qui entraînerait leur relégation. Le programme des rencontres à venir est presque identique pour les deux équipes, avec des matchs contre les États-Unis (4es), la Slovaquie (3e) et l’Allemagne (7e). En outre, la France se mesurera à la Suède (1ère), alors que la Pologne affrontera le Kazakhstan (6ème). Il serait judicieux pour les Bleus de glaner quelques points supplémentaires, en parvenant à arracher une prolongation ou même en décrochant une victoire inattendue, ce qui leur garantirait de se maintenir dans l’élite. Et pourquoi ne pas envisager une qualification pour les quarts de finale, ce qui serait une première en dix ans ?

MONDIAL 2024
Groupe B
1- Suède, 9 points
2- Lettonie, 7
3- Slovaquie, 5
4- États-Unis, 4
5- France, 4
6- Kazakhstan, 3
7- Allemagne, 3
8- Pologne, 1
>>> Les quatre premiers se qualifient pour les quarts de finale, le dernier est relégué