Saint Denis, l’annonce inattendue

Saint Denis: Annonce Inattendue

Environ six semaines à la suite de sa défaite marquante contre Dustin Poirier à l’occasion de l’UFC 299, Benoît Saint Denis a fait part de son intention de revenir sur la scène. Cette fois, c’est dans la discipline du grappling qu’il compte refaire surface.

Benoît Saint Denis avait de grandes attentes pour son affrontement contre Dustin Poirier le 9 mars, lors de l’UFC 299 à Miami. Cependant, à sa grande déception, il a été vaincu par son opposant à la deuxième ronde. Un **[KO dévastateur](https://www.sports.fr/combat/mma/saint-denis-ko-et-hospitalise-813389.html)** a écrasé ses ambitions de victoire dans cet événement majeur en Amérique du Nord. Le temps a toutefois fait son œuvre, permettant à Saint Denis de se remettre physiquement et mentalement et de se préparer à reprendre la compétition. Cette fois, il s’oriente vers le grappling, un sport différent du MMA.

Le grappling est un style de combat qui intègre différentes techniques issues du jiu-jitsu brésilien, de la lutte libre, du catch, du judo et du sambo. Son but est de faire tomber l’adversaire au sol, de le contrôler et de le soumettre grâce à des techniques d’étranglement et de clés. Une particularité intéressante du grappling est l’absence de risque de KO. Lors d’un échange avec ses fans, Benoît Saint Denis a annoncé son retour : « *Vous savez que je n’aime pas rester inactif et que j’aime relever des défis… Je vous donne donc rendez-vous le 18 mai, au Grand Dojo, à Paris.* »

## Un Affrontement à Surmonter ##

La prochaine épreuve que Benoît Saint Denis devra affronter a un visage : celui d’Arman Tsarukyan. Cet adversaire a été révélé par Tsarukyan lui-même pendant un podcast animé par Michael Bisping, où il déclare : « *J’ai prévu de me mesurer à Benoît Saint Denis le 18 mai lors d’un combat de grappling. Nous ferons cinq rounds de trois minutes. Je me suis déjà mis à l’entraînement, mais sans trop forcer, juste une session par jour pour rester détendu.* »

La confrontation ne s’annonce pas facile pour le sportif français car Tsarukyan arrive fort d’une récente victoire contre Charles Oliveira à l’UFC 300. Reconnu pour ses compétences en lutte au sol, Tsarukyan se montre impatient à l’idée de croiser le fer avec Saint Denis, tout en exprimant tout le respect qu’il a pour lui.