Mondiaux: Buchard visera le bronze

Buchard en quête de bronze aux Mondiaux

Ce dimanche marque le début des compétitions mondiales de judo où Amandine Buchard concourra avec l’espoir de décrocher le bronze dans la catégorie des moins de 52 kilogrammes. Par ailleurs, dans la catégorie des moins de 60 kilogrammes, Luka Mkheidze a été éliminé lors des huitièmes de finale tandis que Romain Valadier Picard a vu son parcours prendre fin en quarts de finale.

L’événement majeur des championnats du monde de judo 2024 a démarré avec éclat. Cette année, la compétition se déroule dans l’enceinte de la Mubadala Arena située à Abou Dhabi, attirant des athlètes du monde entier. Parmi eux, trois judokas français ont fait le voyage pour représenter leur pays. Focus sur la catégorie féminine des moins de 52 kg où Amandine Buchard, étoile montante du judo français, brille par son palmarès impressionnant : elle est vice-championne olympique en activité et a été couronnée championne d’Europe à deux reprises. Buchard s’est lancée dans la quête d’une cinquième médaille de bronze mondiale, ajoutant potentiellement 2024 à une liste déjà composée de 2014, 2018, 2022, et 2023. Son parcours du jour débute par des victoires convaincantes sur ses adversaires : Maria Siderot du Portugal, Roza Gyertyas de Hongrie et Mascha Ballhaus d’Allemagne, toutes surpassées nettement sur ippon.

Durant la demi-finale, Amandine Buchard a semblé un moment dominer Odette Giuffrida, son adversaire italienne. Cependant, suite à une pénalité initialement donnée à Giuffrida pour manque d’engagement, un examen vidéo a conduit les arbitres à inverser leur décision. Cette révision a permis à l’athlète italienne de poursuivre sa route vers la finale, laissant Buchard dans l’attente du résultat de ses autres combats pour connaître son sort final dans le tournoi.

Valadier-Picard écarté des repêchages

Dans le secteur masculin, spécifiquement en catégorie des moins de 60 kg, la France a vu ses espoirs de médaille s’évanouir avec l’élimination de ses deux participants. Luka Mkheidze, judoka français, médaillé de bronze aux Jeux Olympiques et vainqueur du championnat d’Europe en titre, a été contraint à l’abandon plus tôt que prévu. Mkheidze, qui avait pourtant réalisé un excellent début de compétition en battant le judoka israélien Yam Wolczak grâce à une combinaison habile de deux waza-ari, n’a pas réussi à maintenir son avantage face à Taiki Nakamura, un jeune compétiteur japonais de 21 ans. Malgré un bon départ dans ce second affrontement, Mkheidze a accumulé deux pénalités avant d’être immobilisé au sol par Nakamura lors du golden score, mettant fin à ses ambitions après environ une minute de lutte supplémentaire. À 28 ans, Mkheidze aspirait à décrocher sa première médaille mondiale, tournant désormais son regard vers Paris 2024, se déroulant du 26 juillet au 11 août.

Romain Valadier-Picard, l’autre représentant français dans cette catégorie, a connu un parcours légèrement différent mais tout aussi frustrant. Après deux victoires initiales contre le Néerlandais Emiel Jaring par hansoku make, puis contre l’Ouzbek Doston Ruziev grâce à une prise Osaekomi, Valadier-Picard n’a pas réussi à franchir le stade des quarts de finale. Son parcours s’est arrêté net face à Yung Wei Yang, vice-champion olympique de Taïwan, Valadier-Picard ayant ensuite été disqualifié pour une action jugée dangereuse, ce qui l’a empêché de participer aux repêchages.