15:50

Antoine Dupont validé pour les JO

Romain Ntamack, partenaire habituel d’Antoine Dupont en charnière au Stade Toulousain et avec le XV de France, salue l’audace de son coéquipier qui tente l’aventure en rugby à 7 pour les Jeux Olympiques.

Un avant-goût des Jeux Olympiques aura lieu ce vendredi à Toulouse avec le passage de la flamme olympique dans la ville rose. Pour allumer la vasque au stade Ernest-Wallon, Antoine Dupont a été désigné. Un choix logique, car le capitaine du XV de France est un symbole fort de la ville. De plus, il participera pour la première fois aux JO avec l’équipe de France de rugby à 7.

Passer du rugby à 15 au rugby à 7 est un défi audacieux, mais si quelqu’un peut le relever, c’est bien lui. « Antoine a les qualités et les capacités pour ‘switcher’ très vite de sport, explique son compère Romain Ntamack dans un entretien avec l’AFP. Car le rugby à 7 reste quand même un sport différent du nôtre. »

Ntamack : « Je serai bien dans mon canapé à l’encourager »

« Il n’y a pas 50 joueurs de 15 qui peuvent le faire. Je pense que je serai bien dans mon canapé à l’encourager », ajoute le n°10 du Stade Toulousain, qui semble satisfait de ne pas s’aventurer sur le terrain du 7, où le rythme et l’intensité des matchs sont un véritable défi pour les joueurs de rugby à 15.

Ntamack se contentera volontiers de son petit bout d’olympisme en portant la flamme vendredi à Toulouse, tout comme son père Emile, et d’anciennes gloires comme Vincent Clerc et Maxime Médard. « Les JO sont un événement incroyable à vivre, explique Romain Ntamack. Même si je ne vais pas y participer sportivement, pouvoir le faire à ma petite échelle, en portant la flamme, est une vraie fierté et un vrai honneur. »