Ligue Européenne: Les Nantaises en mission

Ligue Européenne: Mission des Nantaises

Avant leur confrontation de samedi contre Storhamar en demi-finale de la Ligue Européenne, Tamara Horacek a souligné que l’ensemble de l’équipe de Nantes ambitionne de remporter le championnat. Helle Thomsen, à la tête de l’équipe, affirme que ses protégées sont dans les meilleures conditions pour relever le défi.

Les joueuses de Nantes, surnommées les Neptunes, font face à un important tournant. Trois ans après leur victoire dans la Ligue Européenne, elles s’apprêtent à rencontrer Storhamar pour les demi-finales ce samedi à Graz. Tamara Horacek, qui rejoindra le Krim Mercator Ljubljana la saison prochaine, aspire à terminer son aventure avec l’équipe de la Loire-Atlantique par une victoire. Elle a exprimé dans le journal L’Equipe sa détermination : « Nous sommes en mission, c’est très important pour nous de terminer cette saison sur une note positive. »

L’équipe, connue pour ne jamais abandonner et pour son sérieux, compte vivre pleinement cet événement, tant sur le terrain qu’humainement. Le club de Nantes s’apprête à connaître de grands changements cet été, avec un renouvellement significatif de son effectif et le départ de Helle Thomsen, l’entraîneure, suite à une réorientation stratégique de la part de la direction. Malgré ces bouleversements, à l’approche de l’affrontement contre Storhamar, Thomsen cherche à quitter l’équipe sur une note victorieuse.

Thomsen : « Notre motivation s’est accentuée dès lundi »

« Ce serait un magnifique point final pour cette équipe, surtout après une saison aussi exigeante », a-t-elle partagé avec le journal Ouest France. La décision du club de prendre une nouvelle direction a été difficile, selon Thomsen, car elle sentait que l’équipe avait encore beaucoup à offrir. Cependant, elle a remarqué une vague de motivation envahir ses joueuses depuis l’annonce, particulièrement au vu de leur performance contre Nice en Ligue Butagaz Energie, qui a marqué un avant et un après dans leur état d’esprit.

Les Neptunes semblent prêtes à relever le défi contre leurs rivales norvégiennes, sous l’œil attentif de Thomsen. « J’ai probablement vu jouer cette équipe dans 90% de leurs matchs cette saison », elle affirme, soulignant sa familiarité avec leurs joueuses et leur entraîneur. « Mon rôle est de partager cette connaissance avec mes joueuses. » Les Nantaises ont 60 minutes pour se frayer un chemin vers une seconde finale européenne, en sachant qu’elles affronteront une équipe roumaine en finale, l’autre demi-finale opposant Gloria Bistrita à Dunarea Braila.