Les Nuggets et les Pacers réagissent

Nuggets et Pacers réagissent : Évènements Clés et Conséquences

Les Nuggets de Denver ont effectué un brillant retour en gagnant le troisième match face aux Timberwolves du Minnesota, joué sur le terrain de ces derniers. De leur côté, les Pacers de l’Indiana ont réussi à répondre efficacement aux Knicks de New York en décrochant une précieuse victoire à domicile, bien que par une faible marge.

Les Nuggets de Denver ont su réagir au bon moment. Suite à deux défaites consécutives sur leur propre terrain, Nikola Jokic, élu MVP de la saison, avec ses 24 points, 14 rebonds et 9 passes, et son équipe ont redressé la barre lors du troisième match contre les Timberwolves du Minnesota. Face à leur public, les joueurs des Timberwolves, avec un Rudy Gobert moins visible (6 points), ont uniquement réussi à tenir tête aux visiteurs pendant le premier quart-temps où les équipes se sont échangé des points de façon équilibrée. Cependant, dès l’entame du deuxième quart-temps, les Nuggets ont dominé et commencé à creuser l’écart, menant de plus de 20 points. Jamal Murray et ses coéquipiers, qui disputaient leur premier match dans l’arène du Target Center, ne comptaient pas ralentir leur effort. Ils ont continué sur leur lancée, élargissant même la marge à 34 points avant les derniers six minutes du match. Le jeu s’est finalement conclu sur une victoire des Nuggets par 27 points d’écart (117-90), se rapprochant ainsi à une victoire des Timberwolves avant le quatrième match prévu dimanche, au même lieu.

Les Pacers se remobilisent

Face à deux défaites subies au Madison Square Garden, les Pacers de l’Indiana avaient impérativement besoin de se ressaisir. Sous les encouragements de leur public, l’équipe dirigée par Rick Carlisle a réussi à éviter un nouveau désastre, gardant vivantes leurs chances de participer à la finale de la Conférence Est. Malgré une bonne entame des Knicks, portés par Josh Hart (10 points, 18 rebonds), les Pacers, avec un Donte DiVicenzo en grande forme (35 points), ont rapidement pris le dessus en accumulant jusqu’à douze points d’avance. Toutefois, ils n’ont pas réussi à maintenir cet écart. Les Knicks se sont peu à peu rapprochés, prenant brièvement l’avantage au score pendant le deuxième quart-temps.

Néanmoins, c’est au terme du troisième quart-temps que les Knicks ont cru pouvoir remporter leur troisième victoire consécutive dans la série, s’élançant dans le dernier quart-temps avec une avance de cinq points et parvenant même à aggraver l’écart à neuf points. Mais c’est à ce moment précis que Tyrese Haliburton (35 points, 7 passes), Pascal Siakam (26 points, 7 rebonds) et le reste de l’équipe des Pacers ont inversé la tendance. Dans une fin de match où la tension était à son comble, Indiana a arraché la victoire par une marge de cinq points (111-106), remettant ainsi les compteurs à zéro avant le quatrième match, qui se tiendra également à la Gainbridge Fieldhouse.