21:44

Nouvelle victoire des Knicks contre les Pacers

Lors d’un match passionnant la nuit dernière au Madison Square Garden, les New York Knicks ont consolidé leur position dans les demi-finales de la conférence Est en battant les Indiana Pacers avec un score de 130 à 121. Cette victoire porte leur avance à 2-0 dans la série, mettant les Pacers dans une situation délicate pour les matchs à venir. Cependant, un événement préoccupant pour les Knicks pourrait être la blessure d’OG Anunoby, qui est survenue pendant le jeu.

Les New York Knicks ont réussi à tenir leur terrain au Madison Square Garden lors des deux premiers matchs de la demi-finale de la conférence Ouest. Après un premier match extrêmement serré, les Knicks ont arraché la victoire face aux Pacers d’Indiana, sur le score de 121-117. Cette victoire a été difficile, mais elle a posé les bases d’une deuxième rencontre tout aussi intense. Dans ce match 2, bien que les Knicks aient dû redoubler d’efforts, ils ont de nouveau triomphé avec un score de 130-121, confirmant leur supériorité à domicile.

La rencontre a été marquée par une tension palpable, où les Pacers ont démontré qu’ils n’étaient pas venus à New York pour faire de la figuration. En effet, menés par un Tyrese Haliburton des grands soirs, qui a accumulé 34 points, 6 rebonds, 9 passes décisives et 3 interceptions, les Pacers ont donné du fil à retordre aux hommes de Tom Thibodeau. Malgré une avance des visiteurs au tableau d’affichage à la mi-temps (73-63), les Knicks ont réussi à renverser la vapeur en seconde période.

Grâce aux performances remarquables d’Obi Toppin avec 20 points, ancien joueur des Knicks, d’Andrew Nembhard avec 15 points, et de Pascal Siakam, qui a contribué 14 points et capté 9 rebonds, Indiana semblait en bonne position pour égaliser dans la série. Cependant, la blessure de Jalen Brunson en début de match, qui l’a limité à peu de temps de jeu durant les deux premiers quart-temps, a également marqué la rencontre.

Pas réellement le temps de souffler

L’intervention décisive du meneur de New York sur le terrain après la pause a inversé les rôles, les locaux dominants par un score de 36-18 lors du troisième quart-temps. Ensuite, grâce notamment aux contributions de Brunson (29 points), OG Anunoby (28 points), Donte DiVincenzo (28 points et 6 rebonds), et Josh Hart (19 points, 15 rebonds et 7 passes), les Knicks ont tenu bon et réussi à maintenir les Pacers à distance durant les 12 dernières minutes. Ainsi, malgré une nouvelle victoire de New York, les limites de la faible rotation de Thibodeau pourraient avoir été atteintes.

Les Knicks, déjà privés de Julius Randle, Bojan Bogdanovic et Mitchell Robinson pour le reste de la saison, font face à une autre préoccupation avec la blessure aux ischio-jambiers d’Anunoby, qui risque également de manquer la fin de la saison. Brunson, quant à lui, malgré une blessure au pied, a continué à jouer, faisant preuve de la résilience souvent observée durant les playoffs. Avec Hart ayant disputé l’ensemble du match (48 minutes) et DiVincenzo presque autant (44 minutes), la fatigue s’est accumulée pour certains joueurs. Reste à savoir si Indiana saura exploiter cette fatigue des Knicks pour renverser la série.