Tout est à refaire pour Gobert et les Wolves !

Gobert et les Wolves doivent tout reconstruire!

Grâce à des performances exceptionnelles de Jamal Murray, qui a de nouveau démontré son talent hors du commun, et d’Aaron Gordon, tout aussi impressionnant, l’équipe de Denver a réussi à rétablir l’équilibre dans la série en décrochant une victoire dimanche soir lors du quatrième match contre Minnesota. En remportant ce duel sur le score de 115 à 107 sur le terrain adverse des Wolves, les détenteurs du titre ont ainsi reconquis l’avantage du terrain. De leur côté, Indiana est parvenu à revenir à hauteur de son adversaire, 2-2, à la suite d’une victoire écrasante contre New York chez eux, terminant la rencontre sur un écart significatif de 121 à 89.

Il faut tout recommencer entre les équipes de l’Est, avec Indiana et New York, tout comme entre celles de l’Ouest, Denver et Minnesota. Après avoir été menées 2-0 suite aux deux premières rencontres, Indiana et Denver ont équilibré les scores dimanche soir lors du quatrième match. Les Nuggets se sont imposés une nouvelle fois (115-107) sur le terrain de Minneapolis, parvenant ainsi à égaliser dans leur confrontation avec les Wolves et reprenant l’avantage avant le cinquième match qui les opposera à nouveau sur le terrain des champions en titre.

Pour leur part, les Pacers ont écrasé (121-89) les Knicks chez eux, deux jours seulement après une victoire arrachée de justesse (111-106) lors du troisième match, une rencontre qui aurait pu permettre aux New Yorkais de prendre une sérieuse option sur la qualification. Cependant, Tyrese Haliburton (20 points lors de ce match) et ses coéquipiers sont maintenant à égalité dans la série, avant de se rendre chez les seconds de la conférence Est de la saison régulière pour le match 5. Les Knicks auront certainement besoin de se ressaisir, car dimanche, Jalen Brunson, pourtant habituellement lumineux (18 points à 6 sur 17 au tir), n’a pas su inspirer son équipe face à des Pacers ardents.

Le tir miraculeux de Murray

Les Nuggets ont rencontré plus de résistance pour imposer leur jeu face aux Wolves emmenés par un Rudy Gobert (11 points, 14 rebonds) tout juste sacré meilleur défenseur de la ligue pour la quatrième fois. Néanmoins, Denver a pu compter sur un Nikola Jokic en grande forme (35 points, 7 rebonds, 7 passes) et particulièrement décisif en fin de partie (16 points dans le dernier quart-temps), mais aussi sur Aaron Gordon et Jamal Murray, les figures marquantes de cette soirée, pour tenir tête à Minnesota et à un Anthony Edwards en état de grâce (44 points à 16 sur 25 au tir, dont 5 sur 8 à trois points, 5 rebonds, 5 passes).

Murray, avec ses 19 points, 8 passes et 5 rebonds, a de nouveau brillé par quelques actions spectaculaires, notamment ce tir incroyable depuis sa propre moitié de terrain au buzzer de la première mi-temps. Gordon a, quant à lui, réalisé l’une de ses meilleures performances en carrière (27 points à 11 sur 12 au tir, 7 rebonds, 6 passes, 2 contres). Si le trio dominant des Nuggets maintient ce niveau de jeu dans les affrontements à venir, les Wolves ont de quoi s’inquiéter.