Hugo Gaston, double bonne nouvelle

Hugo Gaston reçoit deux bonnes nouvelles

La pause forcée due aux intempéries de lundi à Lyon n’a pas empêché Hugo Gaston de mener à bien sa confrontation avec Daniel Galan, en remportant le match. Dans le même temps, Giovanni Mpetshi Perricard a réussi à passer au tour suivant, se frayer un chemin jusqu’aux huitièmes de finale, tournoi lors duquel Alexandre Müller a, quant à lui, vu son parcours prendre fin.

Cinq joueurs français continuent leur parcours au tournoi ATP 250 organisé à Lyon. Cette compétition a vu Hugo Gaston et Giovanni Mpetshi Perricard avancer après leurs matchs de ce mardi dans la région du Rhône. Hugo Gaston, qui occupe la 104e place mondiale, a réussi à terminer un match commencé lundi et interrompu par la pluie. Lorsque le jeu a été arrêté, il menait déjà après avoir remporté le premier set au jeu décisif contre Daniel Galan, classé 105e, et était sur le point d’entamer un deuxième set. Gaston a finalisé le match en gagnant le deuxième jeu décisif 7 à 4, après un total de 2 heures et 35 minutes de jeu.

La partie, marquée par six interruptions de service, a vu le tennisman français empêcher Galan de remporter le premier set alors que ce dernier avait deux balles de set à 5-4. Le deuxième set a été une série de ruptures de service à partir de 4-4, avant de se conclure sur un jeu décisif à l’avantage de Gaston. Ce succès lui ouvre les portes d’un retour dans le Top 100 mondial dès le lundi suivant et le place en position de défier Francisco Cerundolo, 23e mondial, pour une place en quart de finale mercredi. Ce match s’avère être un excellent préparatif avant Roland-Garros.

Mpetshi Perricard fait sensation

Giovanni Mpetshi Perricard, actuellement 117e au classement mondial suite à de très bonnes performances dans les tournois Challengers sur surface dure au Mexique, a lui aussi brillé lors de ce tournoi. Le jeune joueur de 20 ans a obtenu l’une des victoires les plus marquantes de sa jeune carrière en dominant Lorenzo Sonego, 50e mondial, sur le score de 6-3, 6-4 en seulement 1h16 de jeu. Avec huit aces et réussissant 68% de ses premiers services, le Français n’a pas eu à défendre une seule balle de break durant le match, réussissant à prendre le service de son adversaire italien dès le premier jeu du premier set, puis à nouveau à 2-2 dans le deuxième set pour s’assurer la victoire. Cette performance assure à Mpetshi Perricard d’atteindre le meilleur classement de sa carrière le lundi suivant, soit au moins la 113e place. Il jouera son match des huitièmes de finale contre le joueur japonais Yoshihito Nishihoka, qui est également classé 117e au monde.

Fin de parcours pour Müller

Quant à Alexandre Müller, le troisième Français engagé ce mardi, son aventure s’est malheureusement arrêtée. Après avoir été le protagoniste d’une étonnante performance au dernier tournoi de Rome en éliminant Andrey Rublev, Müller a été battu en huitièmes de finale par le Russe Paval Kotov, mieux classé (57e contre 90e), sur le score de 7-6, 6-1 en 1h35. Kotov a montré une grande efficacité sur les balles de break, réussissant à convertir trois opportunités sur trois, toutes au deuxième set, après que Müller soit parvenu à débreaker et à revenir à 1-4. Le Français aura des regrets surtout pour la première manche au cours de laquelle il a eu deux balles de set durant le jeu décisif, à 7-6 et 8-7, avant de s’incliner 10-8. Kotov rencontrera Alexander Bublik au prochain tour, qui s’est imposé contre Aleksandar Vukic 6-4, 6-2, notamment grâce à ses 10 aces. De son côté, Frances Tiafoe, qui a glissé au 26e rang mondial, a réussi à se qualifier pour les huitièmes en battant Jaume Munar 7-6, 6-4. Il affrontera Arthur Rinderknech lors de son prochain match.