Rinderknech et Gaston font le show

Rinderknech et Gaston brillent en show tennis

Arthur Rinderknech et Hugo Gaston ont réussi à se frayer un chemin jusqu’aux quarts de finale du tournoi ATP de Lyon, créant la surprise en triomphant sur des joueurs mieux classés et favoris du tournoi.

Ce mercredi n’a pas commencé sous les meilleurs auspices pour le tennis français au tournoi ATP de Lyon, avec les défaites d’Adrian Mannarino et Ugo Humbert dès les huitièmes de finale. Heureusement, les événements ont pris une tournure plus positive lorsque Giovanni Mpetshi Perricard a avancé dans le tableau grâce au retrait de Yoshihito Nishioka. Par la suite, Arthur Rinderknech a offert une raison de célébrer aux fans locaux qui ont enduré les pauses pluvieuses, en surmontant les difficultés face à Frances Tiafoe. En dépit d’une vingtaine d’erreurs non provoquées et face aux 13 services gagnants de son adversaire américain, le Français a su prendre l’avantage lors des moments décisifs. Il a notamment remporté un tie-break très disputé dans le premier set sur le score de 9 à 7.

Suivant cette dynamique, Rinderknech a pris les commandes lors du second set, parvenant notamment à ne laisser aucun jeu à son adversaire lors de son service, pour conclure le match en 2 heures et 13 minutes (7-6(7), 6-4). Cette victoire est d’autant plus significative pour le joueur originaire de Gassin car elle marque la fin d’une série de six victoires consécutives de Tiafoe face à des Français depuis 2021, la dernière remportée contre Gaël Monfils. En quart de finale, l’affrontement promet d’être intéressant puisque Rinderknech, 73e au classement ATP, sera opposé à l’Italien Luciano Darderi, qui a précédemment battu Mannarino. Ce succès n’était cependant pas le seul point d’éclaircie pour la France dans ce tournoi ce jour-là.

## Un quart 100% français Gaston-Mpetshi Perricard

Dans une autre surprise agréable, Hugo Gaston, 104e joueur mondial, a surpassé les attentes en battant Francisco Cerundolo, 23e mondial et quatrième tête de série du tournoi. Malgré les 35 points gagnants de l’Argentin contre seulement 15 pour le Français, Cerundolo a souffert d’une instabilité au service, ce qui a été fatal contre un Gaston déterminé et capable de prendre son service à cinq reprises, pour finalement s’imposer (6-2, 2-6, 6-3). En quart de finale, Gaston fera face à son compatriote Giovanni Mpetshi Perricard, 117e mondial, dans un match qui promet d’être passionnant puisque les deux joueurs ont des ambitions légitimes de grimper encore plus haut dans le classement mondial.