08:57

Les dimensions d’un terrain de rugby enfin expliquées 

Le rugby, avec ses mêlées tumultueuses et ses courses éperdues, captive l’imagination de millions de fans à travers le globe. Ce n’est pas seulement un jeu de force et d’agilité, mais aussi une épopée de stratégie se déroulant sur un champ de bataille soigneusement délimité. Pour s’immerger véritablement dans l’âme du rugby, une compréhension des règles qui régissent ce sport, ainsi que des caractéristiques uniques du terrain sur lequel il se déploie, sont obligatoires. Dans les lignes qui suivent, nous plongerons au cœur des dimensions d’un terrain de rugby, dévoilant les secrets de ce sport fascinant pour enrichir votre appréciation du jeu.

En règle générale : dimension d’un terrain de rugby 

Avant de se lancer dans l’effervescence du rugby, de saisir la nature même de l’arène où se déroule cet affrontement est primordial. Principalement drapés de vert, que ce soit par la touche d’un gazon naturel ou l’innovation d’un beau synthétique, les terrains de rugby offrent une toile de fond où se joue la passion et la stratégie. Selon les directives de World Rugby, le gardien suprême des traditions et des règles du sport, ces champs de bataille oblongs embrassent des dimensions qui, tout en variant légèrement d’une compétition à l’autre, restent ancrées dans des normes précises.

Un rectangle parfait se dessine sous les crampons des joueurs : long de 100 à 144 mètres pour embrasser les sprints énergiques et les tactiques de déploiement, et large de 68 à 70 mètres, garantissant assez d’espace pour que les stratégies de jeu se déploient dans toute leur complexité. Les lignes de but, sentinelles silencieuses aux extrémités du terrain, marquent les frontières ultimes de cette zone de jeu.

Dimensions d'un terrain de rugby

Dimensions du terrain de jeu

La longueur du terrain de jeu, délimitée par les lignes de but, varie de 94 à 100 mètres. Les zones définies derrière les lignes de but, désignées comme les zones d’en-but, doivent avoir une longueur qui s’étend de 6 à 22 mètres au minimum et au maximum, respectivement. Quant à la largeur totale du terrain, en-but inclus, elle doit se situer entre 68 et 70 mètres.

Marquages et lignes sur le terrain de rugby

Dans le rugby, le terrain est jalonné de lignes et marquages importants pour le jeu. Voici les éléments clés à savoir et à retenir :

  • Lignes de touche : Ces lignes définissent les limites latérales du terrain, positionnées à distance égale des lignes de but.
  • Ligne médiane : Perpendiculaire aux lignes de touche, elle coupe le terrain en deux parties égales.
  • Ligne des 22 mètres : Parallèle à la ligne de but, elle est tracée à 22 mètres de distance de cette dernière.
  • Ligne des 5 mètres : Également parallèle à la ligne de but, elle est placée à 5 mètres de celle-ci.
  • Ligne de ballon mort : Encerclant le terrain, elle est établie à 10,7 mètres du bord des lignes de touche et des lignes de but.
  • Poteaux de but : Situés sur la ligne de but, ces poteaux sont espacés de 5,6 mètres.

Concernant le traçage des lignes 

Les lignes sur un terrain de rugby sont marquées, le plus souvent, avec une craie blanche. Cette craie doit être sans risque pour les joueurs, donc non toxique et non irritante. Les lignes tracées doivent être larges de 15 centimètres au maximum, à l’exception notable de la ligne médiane et des lignes de but qui peuvent atteindre jusqu’à 20 centimètres de largeur.

Différences dans les marquages entre le rugby à XV et le rugby à XIII

Bien que le rugby à XV et le rugby à XIII partagent de nombreuses similitudes en termes de dimensions du terrain, il y a quelques distinctions spécifiques à chaque variante en ce qui concerne les lignes et marquages :

Rugby à XV 

Lignes de hors-jeu : Un élément distinctif du terrain de rugby à XV est la présence de lignes de hors-jeu. Ces lignes, situées de part et d’autre de la ligne médiane à une distance de 10 mètres, permettent aux arbitres de juger plus aisément des positions de hors-jeu.

Rugby à XIII :

Ligne des 40 mètres : Le rugby à XIII introduit une ligne spécifique, dite ligne des 40 mètres, tracée parallèlement à la ligne de but à 40 mètres de distance. Cette ligne a une importance tactique, notamment pour les tirs au but, facilitant le redémarrage du jeu par l’équipe en défense.

Ces différenciations dans le marquage des terrains reflètent les règles spécifiques et les stratégies inhérentes à chaque version du rugby, influençant le déroulement et les tactiques de jeu.

Comparaison des terrains de rugby avec d’autres terrains sportifs

Examiner les dimensions d’un terrain de rugby par rapport à celles d’autres terrains sportifs populaires révèle des différences intéressantes qui peuvent influencer le style de jeu et les stratégies adoptées dans chaque sport :

  • Terrain de football : Les dimensions standard d’un terrain de football varient entre 100 et 110 mètres en longueur et 64 à 75 mètres en largeur, rendant le terrain de football généralement un peu plus petit que celui du rugby. Cette différence peut affecter l’endurance et la dynamique de jeu, le rugby nécessitant un espace légèrement plus grand pour le déroulement du jeu.
  • Terrain de hockey sur gazon : Avec des dimensions fixées à 91,4 mètres de long et 55 mètres de large, le terrain de hockey sur gazon est significativement plus petit que celui du rugby. Cette réduction de l’espace influence directement le rythme du jeu, le rendant potentiellement plus rapide et nécessitant moins de déplacements sur de longues distances par les joueurs.

Ces observations sur les dimensions des terrains offrent une perspective sur l’importance de l’espace de jeu dans la planification des stratégies et la préparation physique des athlètes dans différents sports. Pour les passionnés, joueurs, ou entraîneurs, comprendre ces différences est crucial pour apprécier la complexité et la beauté du rugby, ainsi que pour adapter les entraînements et les tactiques en conséquence.