Ocon-Gasly, l’accrochage et le clash !

Ocon-Gasly: Clash et accrochage expliqués

La course du Grand Prix de Monaco s’est abruptement terminée pour Esteban Ocon ce dimanche, à la grande déception de l’équipe Alpine.

Un véritable chaos s’est produit lors de la dernière course à Monaco, démarrant par une collision presque instantanée impliquant la Red Bull de Sergio Perez et les deux véhicules de l’équipe Haas. Dans cette confusion, une autre mésaventure s’est déroulée impliquant les voitures de l’équipe Alpine à l’amorce du tunnel emblématique du circuit monégasque.

Au moment de négocier le virage précédant cette partie spécifique du circuit, Esteban Ocon a tenté une manœuvre audacieuse en se glissant à l’intérieur de la trajectoire de Pierre Gasly, son équipier. Cette tentative s’est avérée infructueuse et a mené à une collision. Ocon a commenté l’incident peu de temps après, en direct sur Canal+, en le qualifiant de malencontreux, reconnaissant un léger contact et regrettant d’être celui qui doit abandonner la course.

Cette description des faits semble euphémiser la situation, surtout au vu de la réaction de Gasly qui, bien qu’ayant pu continuer, semblait complètement abasourdi par l’action de son coéquipier. Interloqué, il s’est exclamé via la radio de son véhicule, questionnant les raisons qui ont poussé Ocon à l’attaquer de cette manière.

## « On va trancher dans le vif »

La direction de l’équipe Alpine a rapidement examiné l’incident, attribuant la faute exclusivement à Esteban Ocon. Bruno Famin, le responsable de l’équipe, a exprimé sa désolation face aux dommages subis par la voiture, citant une suspension arrière gauche tordue et un carter de boîte de vitesses endommagé, nécessitant le remplacement de toute la boîte de vitesses. Il a regretté cet incident, critiquant l’initiative totalement inappropriée d’Ocon et annonçant des mesures disciplinaires en affirmant que des actions décisives seraient prises.

L’épilogue de ce drame a vu les commissaires de course attribuer une pénalité à Ocon, suite à leur analyse de la collision. En conséquence, Ocon se retrouvera relégué de trois places sur la grille de départ lors du prochain Grand Prix qui se tiendra au Canada, signalant une réprobation formelle de sa manœuvre jugée hasardeuse.