Ocon: « Super content pour l’équipe »

Ocon: Heureux pour l’équipe – Satisfaction exprimée

Suite à une série de cinq compétitions de Grand Prix où elle n’avait amassé aucun point, l’équipe Alpine a finalement vu son score s’ouvrir ce dimanche, grâce à Esteban Ocon qui a terminé à la dixième place. Ce résultat représente un immense soulagement pour le pilote français, qui aspire à ce que ce premier point marqué soit le début d’une série fructueuse pour son équipe au cours de cette saison.

Ça y est ! L’équipe Alpine a enfin réussi à ouvrir son compteur de points pour la saison, grâce à la dixième position décrochée par Esteban Ocon au Grand Prix de Miami, qui constitue la sixième étape de la saison. Ce résultat a permis à l’écurie française d’inscrire son tout premier point. Une fois la course terminée, Ocon, véritable vedette du week-end pour Alpine, n’a pas caché son sentiment de soulagement lorsqu’il s’est exprimé au micro de Canal Plus. Il a admis qu’il reste encore du travail pour améliorer la performance, car ils peinent à suivre le rythme des voitures qui se trouvaient à proximité. Il a mentionné que même Hulkenberg a failli leur donner du fil à retordre pendant quelques tours, mais ils ont tout de même réussi à obtenir ce précieux point. Ce résultat est perçu comme une belle récompense après un week-end de compétition, et Ocon exprime sa satisfaction pour toute l’équipe. Ce succès en Miami inspire Ocon qui était déjà passé près de rapporter des points pour Alpine en Chine lors du précédent Grand Prix où il avait fini onzième. Il souligne l’importance de continuer à progresser, même si les progrès sont graduels. Selon lui, il est essentiel de ne pas se satisfaire de ces petites avancées et de maintenir la pression.

Ocon: « Pierre (Gasly), c’était intense »

Durant toute la compétition, le combat a été acharné, de l’allumage des feux jusqu’à la ligne d’arrivée. L’intensité de la course s’est maintenue à 110 %, d’après Ocon lui-même. Il a vécu des moments particulièrement tendus, notamment avec Pierre Gasly, son coéquipier et compatriote. Les deux Français ont failli entrer en collision dès les premiers tours, ajoutant du piquant à cette course qui a vu Lando Norris monter sur la plus haute marche du podium pour la première fois. Ocon a précisé que cette intensité ne concernait pas seulement ses duels avec Gasly, mais également avec Fernando Alonso dès le départ, où ils étaient à deux doigts de se toucher dans le complexe 11-12. Il admet que la situation était « chaude » avec Gasly, d’autant plus qu’Ocon subissait un léger handicap en ligne droite depuis les qualifications, ce qui normalement ne devrait pas les amener à se battre directement. Cependant, l’essentiel pour lui était de finir la course et de gagner ce point pour l’équipe. Ocon et Alpine visent maintenant à réitérer cette performance le 19 mai en Emilie-Romagne, libérés mais conscients que le chemin reste long.