Leclerc, prince de Monaco

Leclerc couronné à Monaco: victoire princière

Ce dimanche, lors de la compétition mythique de Formule 1 sur le circuit de Monaco, c’est Charles Leclerc, le pilote originaire de Monaco et représentant de l’écurie Ferrari, qui s’est élancé en tête de la grille de départ et a finalement décroché sa toute première victoire au Grand Prix de Monaco. La course a été marquée dès le départ par un spectaculaire accident impliquant le pilote mexicain Sergio Perez, de l’équipe Red Bull.

Charles Leclerc s’est enfin vu célébré par les siens. Ce pilote originaire de Monaco, élancé depuis la première position sur la grille de départ pour la troisième fois au volant de sa fidèle Ferrari, a franchi en tête la ligne d’arrivée du prestigieux Grand Prix de Monaco. Cet exploit marque sa toute première victoire dans ce championnat de monde de Formule 1. Leclerc met ainsi un terme à ce qui semblait être une série d’infortunes, ayant connu par le passé des abandons avant même le début de la course ou des choix de stratégie erronés en pleine action.

Le dimanche, il s’est imposé avec brio devant Oscar Piastri, le pilote Australien de McLaren, qui n’a cessé de le presser tout au long du parcours, et Carlos Sainz, son coéquipier chez Ferrari, qui après avoir démarré en troisième position, monte pour la troisième fois de la saison sur le podium. Quant au Britannique Lando Norris de chez McLaren, en dépit de ses nombreux efforts, il s’est contenté de la quatrième place.

Une course marquée par un drapeau rouge dès le début

Max Verstappen, le célèbre pilote néerlandais courant pour Red Bull et trois fois champion du monde en titre, n’a pas su trouver son rythme. Qualifié en sixième position suite à une séance de qualifications décevante la veille, il n’a pas réussi à surpasser George Russell de chez Mercedes, finissant ainsi à la sixième place. Ce Grand Prix a connu un commencement chaotique, notamment avec un terrible accident impliquant les deux véhicules Haas et la Red Bull du pilote Mexicain Sergio Perez.

Perez, sorti indemne de cet incident tout comme les deux autres pilotes concernés, a vu sa voiture complètement détruite. Cet accrochage a provoqué l’interruption de la course par un drapeau rouge dès le premier tour, suivie d’une pause de près de 45 minutes avant une reprise de la compétition. Au début du Grand Prix, un autre collision a opposé les deux pilotes français de l’équipe Alpine. Suite à cet incident, Esteban Ocon sera pénalisé lors du Grand Prix suivant au Canada, tandis que Pierre Gasly a franchi la ligne d’arrivée en dixième position.