GP de Monaco: Hamilton dominateur, Gasly au garage

Hamilton domine le GP de Monaco, Gasly contraint au garage

Dans une ambiance légèrement arrosée, Lewis Hamilton a triomphé durant la séance initiale d’entrainements libres du prestigieux Grand Prix de Monaco, une séance qui s’est avérée favorable pour les équipes Mercedes et McLaren. Malheureusement pour Pierre Gasly, un souci hydraulique sur sa monoplace Alpine l’a contraint à limiter sa participation à seulement dix tours.

La météo n’a pas offert un ciel clair ce vendredi à Monaco pour l’ouverture des essais libres. Des averses éparses ont marqué la journée et il semblerait que ce temps incertain persiste durant tout le week-end. Toutefois, cette situation n’a pas freiné Lewis Hamilton qui a dominé la séance avec un temps de 1’12″169, chaussé de pneus tendres. La tête du classement a changé plus de vingt fois au cours de cette séance, avec des pilotes alternant entre pneus durs, médiums et tendres. Dans les dix dernières minutes, Lewis Hamilton, au volant de sa Mercedes, s’est hissé en première position, et aucun concurrent n’a réussi à le surpasser.

Hamilton, au cours de ces essais, a réalisé 35 tours, devançant de juste 29 millièmes Oscar Piastri (McLaren), de 126 son coéquipier et compatriote George Russell, et de 227 Lando Norris, un autre pilote britannique, cette fois de chez McLaren. En hommage à Ayrton Senna, les McLaren se sont parées de vert, jaune et bleu au lieu de leur traditionnel bleu et orange. Les écuries McLaren et Mercedes ont donc entamé ce week-end de course sur une note positive, reste à voir si cette tendance se confirmera.

Zhou déclenche un drapeau rouge

Max Verstappen, qui avait jusqu’à présent décroché la pole position pour les sept Grands Prix précédents, a dû se contenter de la onzième place lors de cette séance, se positionnant à 815 millièmes de Hamilton. Charles Leclerc, malchanceux par le passé à Monaco avec deux abandons, un forfait et aucune montée sur le podium, a quant à lui réalisé le cinquième meilleur temps. La séance a été brièvement interrompue par un drapeau rouge, un événement courant à Monaco en raison de ses virages serrés et des pilotes flirtant constamment avec les rails. Guanyu Zhou, sur sa Sauber, a heurté les barrières dans le premier virage, disséminant des débris sur la piste. Charles Leclerc, juste derrière lui, a été contraint de rouler sur ces débris, ce qui a nécessité une intervention rapide des commissaires pour nettoyer la piste, interrompant la séance pour un peu moins de cinq minutes. Excepté cet incident, la séance s’est déroulée sans autre problème majeur. Du côté d’Alpine, cependant, l’ambiance était moins festive, Pierre Gasly ayant dû mettre un terme prématuré à sa session après seulement dix tours à cause d’un souci hydraulique. Son coéquipier Esteban Ocon a réussi à effectuer 33 tours mais sans briller, finissant 18ème à presque deux secondes derrière Hamilton. Les pilotes se préparent maintenant pour la deuxième session d’essais prévue à 17h00.