Entre Red Bull et Mercedes, la guerre est déclarée…

Guerre Red Bull vs Mercedes en Formule 1 annoncée

Lors de l’événement qui a vu Lando Norris triompher au Grand Prix de Miami ce dimanche, Red Bull a communiqué son mécontentement à l’égard des tentatives de Toto Wolff, par l’intermédiaire de son DG, Oliver Mintzlaff, de persuader Max Verstappen de rejoindre les rangs de Mercedes. Cette révélation fait suite aux précédentes critiques de Christian Horner, exprimées en Chine, à l’encontre des méthodes employées par le responsable de l’équipe Mercedes.

Le dimanche soir à Miami n’a pas vu les équipes de Red Bull et Mercedes s’affronter directement sur la piste, mais les échanges en coulisses laissent transparaître une rivalité intense entre les deux équipes phares du paddock. Le point central de cette tension est une figure emblématique de l’équipe Mercedes : Toto Wolff, reconnu pour son franc-parler et son approche parfois provocatrice, voire controversée. Déjà lors du Grand Prix de Chine, l’équipe de Red Bull avait exprimé son mécontentement par l’intermédiaire de Christian Horner, dirigeant de Red Bull, au sujet des commentaires de Wolff, perçus comme un manque de respect notamment dans sa façon d’aborder Max Verstappen. Horner avait suggéré à Wolff de se concentrer sur les difficultés au sein de sa propre équipe. Ce week-end, en Floride, c’est Oliver Mintzlaff qui a pris le relais pour critiquer le comportement du directeur de Mercedes, conseillant à Wolff de prêter attention aux défis au sein de son équipe, selon des propos rapportés par l’Equipe. « La pression que ressent Toto Wolff, ainsi que d’autres équipes après des années à essayer de nous rattraper, est compréhensible, mais je pense que Wolff devrait se pencher sur les défis qui le concernent directement. Il y en a déjà assez », a déclaré le directeur général de Red Bull, visiblement agacé par Wolff.

La sérénité règne chez Red Bull…

« Cette situation touche également à une question de respect. Critiquer les membres d’une autre équipe n’est pas acceptable. » Mintzlaff souligne par ailleurs que Verstappen n’a aucune raison de vouloir quitter Red Bull, où il est très apprécié. « Max désire la voiture la plus compétitive, et nous la lui fournissons. Il aspire à conquérir de nouveaux titres mondiaux, et il a toutes les chances de réaliser cet objectif avec nous. De plus, Max est quelqu’un de fidèle. Il sait qu’il bénéficie de la confiance totale de Christian Horner et Helmut Marko. Il est conscient de toutes ces raisons pour lesquelles il n’y a aucune raison de penser à un départ. » Le directeur de Red Bull affirme que malgré les tentatives incessantes de Wolff d’attirer Verstappen, il reste plein de confiance quant à la décision que prendra le pilote néerlandais. « Max a signé un contrat à long terme avec nous. Il ne m’a jamais indiqué souhaiter ne pas l’honorer. L’idée qu’il puisse envisager de partir ne m’inquiète pas le moins du monde. » Mintzlaff espère toutefois que la situation se calmera bientôt, bien qu’il soit possible que Wolff ait une autre perspective.