12:53

Ferrari continue de se renforcer en recrutant chez Mercedes

Dans une stratégie visant à redynamiser son équipe et à améliorer ses performances sur le circuit, Ferrari a poursuivi ses embauches clés en provenance de chez Mercedes. 

Après avoir fait sensation en annonçant l’arrivée de Lewis Hamilton pour la prochaine saison, la Scuderia a récemment confirmé l’intégration de deux figures importantes de l’équipe technique de Mercedes, Loïc Serra et Jérôme d’Ambrosio, dans son effectif.

Loïc Serra, reconnu comme l’un des techniciens les plus talentueux du paddock de Formule 1, prendra le rôle d’ingénieur en chef en charge de la performance du châssis chez Ferrari. Il sera directement rattaché à Enrico Cardile, le directeur technique châssis et aérodynamique. Ses responsabilités incluront la supervision de l’ingénierie de la piste, le développement aérodynamique, les opérations aérodynamiques, et la performance des voitures.

Quant à Jérôme d’Ambrosio, son rôle exact n’a pas été spécifié, mais son expérience en tant que pilier chez Mercedes lui conférera probablement une position influente au sein de la Scuderia. Ces nouvelles acquisitions marquent une étape significative dans les efforts de Ferrari pour non seulement améliorer leur compétitivité mais aussi pour secouer la dominance de Red Bull et Max Verstappen dans les championnats à venir.

Jérôme d’Ambrosio rejoint Ferrari en tant que bras droit de Frédéric Vasseur

Dans le cadre de sa récente stratégie de renforcement, Ferrari annonce l’arrivée de Jérôme d’Ambrosio, anciennement directeur-adjoint chez Mercedes, pour occuper des rôles clés au sein de l’écurie italienne. D’Ambrosio, qui a débuté sa carrière en Formule 1 en tant que pilote avant de passer à des rôles de direction, apportera son expertise à Ferrari, où il servira de team principal adjoint à Frédéric Vasseur, tout en prenant la direction de la Ferrari Driver Academy.

D’Ambrosio, reconnu pour sa gestion de la filière jeunes pilotes chez Mercedes, un élément central de la stratégie de l’écurie sous la direction de Toto Wolff, est donc préparé pour influencer de manière significative la future génération de pilotes Ferrari. Son expérience en tant que pilote et dirigeant dans des écuries de haut niveau lui confère une perspective unique pour ce rôle, essentiel pour le développement à long terme de Ferrari.

Ces nominations marquent une étape importante pour Ferrari, qui semble déterminée à remodeler son équipe pour renforcer sa compétitivité face à des adversaires comme Red Bull et Mercedes. Avec l’arrivée de figures telles que Lewis Hamilton, Loïc Serra, et maintenant Jérôme d’Ambrosio, Ferrari montre son engagement à investir dans l’expertise et le leadership nécessaires pour revenir au sommet de la Formule 1.

Le passage officiel de ces nouvelles recrues chez Ferrari est prévu pour le 1er octobre, coïncidant avec la période cruciale de préparation pour la saison suivante. Pendant ce temps, Mercedes doit maintenant relever le défi de remplacer ces figures clés, ce qui pourrait impliquer une période de transition et de restructuration au sein de l’écurie allemande.