Alpine rassure Ocon

Alpine rassure Ocon sur son avenir dans l’équipe

Le directeur d’Alpine, Bruno Famin, a garantit à Esteban Ocon, dont le départ est prévu en fin de saison, une équité de traitement vis-à-vis de son collègue Pierre Gasly, en démentant les déclarations faites par Ocon après le Grand Prix du Canada, qui laissaient entendre le contraire.

« La situation actuelle de cette fin de saison ne reflète pas l’effort personnel réalisé; j’ai assumé mes responsabilités, contrairement à l’équipe. » C’est ce qu’Esteban Ocon a exprimé suite au Grand Prix du Canada, manifestant son mécontentement après avoir été contraint de laisser sa neuvième position à Pierre Gasly, son équipier. Cet événement s’ajoute aux divers défis que l’équipe Alpine a rencontrés en ce début de saison, une saison au cours de laquelle il a été confirmé qu’Ocon quitterait l’équipe en fin d’année. Le conducteur de 27 ans se sent lésé au sein de l’équipe, mais Bruno Famin, son directeur, a essayé de le tranquilliser en rappelant qu’il restait encore quinze compétitions à venir.

« Je suis persuadé qu’Esteban peut avoir confiance en l’ensemble de l’équipe qui est là pour le soutenir afin qu’il atteigne le meilleur classement possible, parce qu’en visant ce haut classement, Esteban contribue au succès global de l’équipe. Notre confiance en Esteban pour enrichir l’équipe de ses compétences est totale », a communicé le dirigeant à Autosport.

Famin : « Esteban ne sera en aucun cas mis à l’écart »

« Quand nous parlons d’équipe, nous englobons tout le monde : le pilote, le mécanicien, l’ingénieur – chacun a un rôle crucial pour pousser l’équipe vers le meilleur résultat possible. Et le pilote est un membre clé de cette équipe, continue Famin. Nous ne laisserons en aucun cas Esteban de côté. Il bénéficiera des mêmes opportunités que Pierre. Ils occupent une position équivalente, un statut identique. Nous sommes conscients de leur niveau de compétence similaire, et il serait inapproprié de favoriser l’un au détriment de l’autre. Encore une fois, nous agissons dans l’intérêt premier de l’équipe : l’intérêt d’Alpine avant tout. »

À ce stade, Pierre Gasly a apporté trois points à l’écurie française, tandis qu’Esteban Ocon en a apporté deux, plaçant ainsi Alpine avant-dernier dans le classement des constructeurs, un rang bien loin des aspirations de l’équipe. Leur prochain défi sera en Espagne la semaine suivante, où l’année précédente, Ocon et Gasly avaient terminé huitième et dixième, respectivement.