Julia Simon, verdict positif !

Julia Simon : Verdict Positif Confirmé

En dépit des turbulences liées au conflit non sportif avec Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon a toutes les raisons de conclure sur un bilan très favorable concernant sa saison.

Il est temps de faire le point ! Un peu plus de trente jours après avoir clôturé une saison mémorable pour le biathlon féminin en France, Cyril Burdet, l’entraîneur de l’équipe nationale, partage avec Nordic Magazine son analyse sur les performances de son équipe. Il débute avec Julia Simon, exprimant une grande satisfaction à l’égard de l’athlète originaire des Saisies.

En dépit des circonstances, l’entraîneur n’était pas préoccupé par la situation de Julia Simon, vainqueur de la Coupe du monde 2022-2023, bien qu’elle ait dû s’entraîner séparément de ses collègues pendant la majorité de l’été dernier du fait d’un désaccord juridique avec Justine Braisaz-Bouchet. Le personnel de l’équipe de France était confiant en ses capacités.

Cyril Burdet a confié à notre équipe : « Nous n’avions aucun doute sur sa capacité à performer cet hiver malgré une préparation inhabituelle, c’était une décision prise conjointement entre elle et le staff. (…) Le fait qu’elle ait réussi à maintenir un niveau de performance élevé est réellement gratifiant. »

Souveraine des Championnats du Monde

Certes, Julia Simon n’a peut-être pas affiché une constance similaire à celle de la saison précédente, où elle avait remporté le gros globe de cristal. Cette année, elle se classe à la cinquième position du classement général de la Coupe du monde. Toutefois, elle a pleinement répondu aux attentes lors des championnats du monde, compétition qu’elle a dominée en remportant cinq médailles sur six épreuves, dont quatre en or (sprint, poursuite, relais et relais mixte).

L’entraîneur de l’équipe de France féminine ne cache pas son enthousiasme : « Son éclat aux championnats du monde était particulièrement remarquable. Bien qu’elle ait été moins régulière que la saison passée, cette fluctuation était anticipée et s’explique par son objectif majeur de l’hiver, qui était les championnats du monde. »