Déjà trois tickets
validés pour les JO

JO : Trois tickets déjà validés

Au cours de la session inaugurale des compétitions nationales françaises de natation, trois nageurs/nageuses ont brillamment décroché leur place pour les jeux Olympiques de Paris 2024. Il s’agit de Marie Wattel, Anastasia Kirpichnikova et David Aubry, qui ont tous réussi à sécuriser leur qualification, à l’inverse de certains concurrents comme Antoine Viquerat et Charlotte Bonnet qui n’ont pas obtenu leur ticket pour cet évènement majeur.

À l’approche des Jeux de Paris en 2024, la compétition monte d’un cran pour certains nageurs français qui ont brillé lors de la première journée des championnats nationaux à Chartres. Marie Wattel s’est illustrée en remportant le 100m papillon féminin, franchissant la ligne d’arrivée en 57 secondes et 49 centièmes, un temps qui non seulement lui a valu le titre de championne de France mais aussi la qualification pour les Jeux Olympiques, surpassant de peu l’exigence de la Fédération Française de Natation.

Quant à Lilou Ressencourt et Maty Ndoye-Brouard, ils n’ont pas su atteindre l’objectif fixé, restant loin derrière Wattel dans leurs performances respectives. Anastasia Kirpichnikova, nageuse ayant rejoint les rangs français en avril 2023, a impressionné en s’imposant clairement dans le 400m nage libre, décrochant ainsi son quatrième titre national et confirmant sa qualification pour Paris 2024 avec un temps de 4 minutes, 6 secondes et 87 centièmes.

David Aubry, en route pour Paris 2024

Pendant ce temps, David Aubry a également assuré sa place pour les Jeux grâce à une performance remarquable dans le 400m nage libre masculin. Guidé par les efforts d’Ahmed Djaouadi, Aubry a achevé sa course en seconde position avec un temps de 3 minutes, 46 secondes et 46 centièmes, juste en dessous du seuil de qualification demandé, démontrant une fois de plus son talent sur la distance.

Malheureusement pour Joris Bouchaut et Paul Beaugrand, l’espoir de participer aux Jeux s’est éloigné avec des temps au-delà des critères de qualification. La déception était également au rendez-vous pour Antoine Viquerat dans le 100m brasse masculin qui, malgré sa victoire, n’a pas atteint le temps qualificatif, tout comme Charlotte Bonnet, qui, en dépît de son titre de championne de France sur la même distance, n’a pas réussi à se qualifier pour Paris 2024.

Charlotte Bonnet et le rendez-vous manqué

Pour Charlotte Bonnet, la course du 100m brasse féminin s’est soldée par une victoire amère. Sa performance de 1 minute, 7 secondes et 48 centièmes l’a laissée à sept dixièmes de seconde du critère de qualification olympique. Elle a néanmoins partagé le podium avec Lucie Vasquez et Adèle Blanchetière, derrière la Belge Florine Gaspard. Par ailleurs, la finale du 50m papillon masculin a été l’occasion pour Maxime Grousset de montrer sa forme, remportant l’épreuve en 22 secondes et 87 centièmes, annonçant ainsi de grandes attentes pour la suite du championnat.

Cette première journée des championnats de France a mis en lumière les talents prometteurs tout en préparant le terrain pour les jours à venir, notamment avec l’entrée en compétition de Léon Marchand dans le 400m quatre nages, promettant de garder les esprits rivés sur la piscine de Chartres.