Léon Marchand n’en finit plus d’impressionner

Impressionnant Léon Marchand continue de briller

Ce samedi, à l’occasion des championnats universitaires NCAA, le nageur français Léon Marchand a dominé l’épreuve du 200 yards brasse, établissant un nouveau record de temps.

Léon Marchand poursuit sa lancée impressionnante. Ce samedi, lors des finales universitaires NCAA qui se tiennent à Indianapolis, dans l’état de l’Indiana aux États-Unis, la vedette française âgée de 21 ans s’est imposée sur le 200 yards brasse (environ 183 mètres), en établissant un nouveau record de 1 minute et 46 secondes et 35 centièmes. Sur cette même distance, Marchand avait déjà réalisé un temps record au sein du NCAA en 2023, avec 1 minute 46 secondes et 91 centièmes. Il représente l’Université de l’État de l’Arizona (ASU) dans cette compétition. **Il est important de noter que c’est à l’ASU que Marchand poursuit ses études et s’entraîne sous la houlette de Bob Bowman, qui n’est autre que l’ex-entraîneur du célèbre Michael Phelps.**

Déjà le jeudi, Marchand avait montré sa forme exceptionnelle en s’octroyant une victoire et en battant le record du 500 yards nage libre, puis en continuant sur sa lancée avec un triomphe le vendredi sur le 400 yards 4 nages. Le samedi, après ses performances en compétition, le champion du monde triplé l’été dernier à Fukuoka, au Japon, s’est exprimé au micro d’*ESPN*, avec des déclarations relayées par *l’AFP* : « Je me concentre simplement sur l’expérience de toutes mes capacités, je ne me fixe pas d’objectif de temps lorsque je nage, je cherche juste à donner le meilleur de moi-même. Nager en brasse ce soir n’a pas été facile, mais je suis très satisfait de ce temps qui me rend très content. »

Objectif ambitieux pour Paris 2024

Léon Marchand ne s’est pas uniquement distingué en individuel, mais aussi en équipe. Dès mercredi, il avait contribué à mettre en lumière son université lors d’un relais, exploit qu’il a réitéré le samedi avec le 4×100 yards nage libre, où Marchand était le premier relayeur, contribuant ainsi à la victoire de l’ASU. **Ces successions de performances sont prometteuses à seulement quelques mois des Jeux Olympiques de Paris 2024 (du 26 juillet au 11 août).**

**Le nageur français figure parmi les athlètes les plus attendus** de ces jeux, envisageant de briller particulièrement sur les distances du 200 et 400 mètres 4 nages, ainsi que sur le 200 mètres papillon, épreuve où il détient également le titre de champion du monde. Ses ambitions ne s’arrêtent pas là, espérant également exceller sur le 200 mètres brasse et dans les épreuves de relais. Pour garantir sa participation aux Jeux Olympiques, Marchand doit d’abord franchir l’étape des championnats de France en grand bassin, qui auront lieu à Chartres du 11 au 16 juin.