Le LOU et Bayonne se maintiennent

LOU et Bayonne sécurisent leur maintien en compétition

En s’imposant face au Racing 92 et à Perpignan, respectivement, les équipes de Lyon et de Bayonne ont sécurisé leur position au sein du Top 14. Pendant ce temps, Toulon a réussi à arracher une victoire à Oyonnax tandis que Clermont est venu à bout de Castres, dans le cadre de cette compétition où la bataille pour atteindre les phases finales est intensément disputée alors qu’il ne reste que deux matchs à jouer.

L’espoir du MHR de contourner les barrages a été définitivement éteint à la suite de la victoire du LOU contre le Racing 92, sur le score final de 20 à 14. Avec cette victoire, Lyon confirme sa place dans l’élite du rugby français, se plaçant désormais à onze points devant Montpellier. Les Lyonnais, face à une équipe Racing 92 qui n’avait pas encore sécurisé sa place en phase finale, ont mis toute leur énergie et stratégie dans le jeu et ont remporté un succès précieux. **Uniquement grâce à un try de Baptiste Couilloud et à deux pénalités réussies par Léo Berdeu, face à un try de Martin Méliande converti par Nolan Le Garrec, Lyon a pu regagner les vestiaires à la mi-temps avec un avantage de 11-7.**

Les fautes de discipline des joueurs du Racing 92 ont donné l’opportunité à Berdeu d’ajouter trois autres pénalités au score en seconde mi-temps. Le Garrec, quant à lui, a inscrit un essai qu’il a lui-même transformé. Néanmoins, cela n’a pas suffi pour les Franciliens, qui se situent actuellement cinquièmes, possédant seulement deux points de plus que le septième. Ils devront se battre ardemment jusqu’à la fin pour assurer leur place dans le Top 6.

L’Accroche de Clermont

Le même jour, l’Aviron Bayonnais a aussi célébré son maintien après avoir vaincu Perpignan, le neuvième du classement, avec un score serré de 23 à 20. Reece Hogde a joué un rôle crucial en marquant deux essais, un dans chaque mi-temps, tandis que les coups de pied de Camille Lopez ont été déterminants. Du côté de Perpignan, Mathieu Acebes et Leon Seilala Lam ont réussi à passer la ligne d’essai en seconde période, avec Tommaso Allan gérant les pénalités et transformations. **L’USAP, qui a sécurisé un bonus défensif, n’est qu’à deux points de la sixième place qualificative pour la phase finale.**

Securisant leur propre destin, Clermont a réussi à dépasser Castres au classement après une victoire de 36 à 20 (passant ainsi de la dixième à la septième place). L’ASM a démontré son habileté tant offensive que défensive, avec des essais marqués par Joris Jurand et Alex Newsome et des points au pied ajoutés par Benjamin Urdapilleta leur permettant de mener à la mi-temps. En deuxième période, Clermont a ajouté à son avantage grâce à de nouveaux essais. Ces résultats accentuent l’importance des deux dernières journées pour ces clubs.

Toulon confirme sa place dans le top 4

De son côté, Oyonnax se trouve maintenant dans une situation délicate, au bord de la relégation en Pro D2. Après leur défaite contre Toulon sur le score de 17 à 27, ils restent dix points derrière Montpellier, malgré un avantage au niveau du goal-average. Toulon a dominé le match dès la première mi-temps grâce à un essai de David Ribbans et à la précision de Melvyn Jaminet. En dépit de efforts en deuxième période, avec un essai de chaque côté, Toulon a conservé son avance et s’est imposé par dix points d’écart. Cette victoire augmente considérablement les chances de Toulon de participer à la phase finale et potentiellement de disputer le premier match à domicile.