Jérémy Rozier, la
catastrophe

Jeremy Rozier: Catastrophe et Impact

Forcé de renoncer à sa participation aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, à la suite d’une importante lésion, Jérémy Rozier fait face à un nouveau défi de taille. Actuellement, il est en convalescence suite à une rupture du cinquième os métatarsien, une situation qui menace son implication dans le futur événement sportif mondial, les Jeux Olympiques de Paris 2024. Il jouit d’une position unique en tant que le seul arbitre français sélectionné pour officier durant les matchs de rugby à sept qui auront lieu pendant ces jeux. Pour l’instant, sa blessure l’oblige à se retirer uniquement du championnat mondial des moins de 20 ans, mais l’incertitude plane quant à sa capacité de se remettre à temps.

Il semble que la malchance poursuive Jérémy Rozier. Après avoir été contraint de renoncer à sa participation aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 à cause d’une blessure, l’arbitre français est de nouveau confronté à la possibilité de devoir abandonner sa place pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 pour des raisons similaires. Trois ans plus tôt, avant Tokyo, Rozier avait déjà été frappé par la malchance en se blessant, mettant en doute sa capacité à se remettre à temps pour l’événement à venir.

C’est particulièrement regrettable puisque Rozier est le seul arbitre de France sélectionné pour officier lors du tournoi olympique de rugby à sept. La situation n’est tout de même pas aussi grave que la dernière fois, où il a dû abandonner les Jeux à seulement un mois du début, suite à une sérieuse blessure aux ligaments croisés. Cette fois, sa blessure n’est heureusement pas aussi sérieuse.

## Rozier déjà certain de manquer le Mondial U20 et la phase finale de Top 14 ##

La récente fracture du cinquième métatarse que Rozier a subie pendant le tournoi de Madrid, où la France et Antoine Dupont ont brillé, arrive toutefois à un moment critique, risquant de le garder écarté du jeu pendant de nombreuses semaines. Désireux de limiter les impacts de cette blessure et gagner sa bataille contre la montre entamée le 2 juin dernier dans la capitale espagnole, Rozier s’est précipité pour se faire opérer. Cependant, cette opération l’a forcé à renoncer à sa participation au Mondial des moins de 20 ans (du 29 juin au 12 juillet) ainsi qu’à la phase finale du Top 14, qui inclut ce weekend les matchs de barrage qualifiant pour les demi-finales.

À présent, l’espoir demeure que cet arbitre, actif aussi bien dans le rugby à XV que dans le rugby à 7, ne soit pas contraint d’annuler d’autres événements importants de son emploi du temps. Un autre forfait de dernière minute pour les Jeux Olympiques représenterait un véritable cauchemar pour lui, qui espère ardemment ne pas revivre les mêmes déboires qu’auparavant.