Ghizlane Chebbak avec le maillot du Maroc (Photo by Alexander Bogatyrev / SOPA Images/Sipa USA) - Photo by Icon sport

Ghizlane Chebbak discute de l’impact de Jorge Vilda comme sélectionneur marocain

En dialogue exclusif avec The Objective, Ghizlane Chebbak, figure emblématique du football marocain et ambassadrice éminente de la compétition mondiale 2030, partage ses réflexions sur l’intégration de l’illustre Jorgé Vilda, lauréat d’une Coupe du Monde avec l’équipe espagnole, devenu sélectionneur de l’équipe féminine du Maroc durant l’été précédent.

Une nouvelle ère sous la houlette de Jorge Vilda

Depuis l’arrivée de Jorge Vilda, ancien architecte du triomphe mondial de l’Espagne l’été dernier, à la barre technique de l’équipe féminine marocaine il y a sept mois, l’équipe a vu ses performances s’améliorer significativement. Malheureusement, cette progression n’a pas été suffisante pour obtenir une qualification aux Jeux Olympiques de Paris à la suite d’une défaite face à la Zambie. Ghizlane Chebbak, 33 ans, capitaine valeureuse de cette sélection et joueuse active au Levante Las Planas, un club de l’élite du football féminin espagnol depuis début février, livre ses impressions sur l’impact de Vilda au sein de l’équipe. Ses commentaires trahissent une admiration indéniable pour le travail accompli récemment entre les murs de la sélection nationale, tant du point de vue technique qu’humain.

“L’intégration de Jorge Vilda a véritablement insufflé un vent de nouveauté et de vitalité. Renommé pour sa maîtrise tactique et son bagage d’expériences enrichissantes, il aura été un atout précieux pour nous. Il est toujours fascinant d’observer l’influence positive qu’un nouveau coach peut injecter dans le processus d’évolution d’une sélection nationale”, affirme l’expérimentée milieu de terrain. L’ajustement s’est donc révélé être un succès pour le technicien espagnol. Chebbak ne manque pas de souligner le privilège que représente le fait d’être coachée par un mentor titré au niveau mondial, tout en reconnaissant les défis inhérents à cette nouvelle dynamique.

Profonde admiration

“Être entraînées par un champion du monde confère une dimension d’excellence et de prestige à notre équipe. Cela nous motive énormément à viser haut et à poursuivre nos efforts. Néanmoins, les succès passés de notre coach ne présagent pas forcément de nos réussites futures. C’est la raison pour laquelle nous restons concentrées sur le travail collectif et l’ardeur au travail”, précise Ghizlane Chebbak avec lucidité. Selon elle, l’aboutissement des projets de la sélection marocaine résidera dans la persévérance et l’engagement. Nous leur souhaitons un parcours semé de réussites.