Clermont y est presque

Clermont Franchit Presque la Ligne d’Arrivée

Lors de leur visite à Perpignan pour le coup d’envoi de la 23ème journée du Top 14, l’équipe de Clermont a fait un pas significatif vers le maintien grâce à une victoire de 35 à 28. Ce succès met en péril les ambitions de l’Usap, qui voit ses espoirs de qualification pour les phases finales s’évanouir suite à cette défaite.

Perpignan, un bastion du rugby, se retrouverait en deuxième position du Top 14 si l’on tenait compte uniquement des matchs joués depuis le début de l’année. Occupant la septième place, l’Usap était dans la course pour décrocher sa sixième victoire d’affilée lors de la 23e journée, ce qui l’aurait propulsé, au moins temporairement, en cinquième position. Cependant, Clermont, leur adversaire du jour, est arrivé au stade Aimé-Giral avec la ferme intention de bouleverser les attentes, étant donné que le spectre de la relégation n’était pas encore totalement écarté. Néanmoins, ils ont été rapidement submergés par l’atmosphère électrique et la passion catalane.

Deux anciens joueurs bien connus ont joué un rôle clé. Tavite Veredamu, le plus prolifique marqueur d’essais du Top 14, a inscrit son 12e essai de la saison (68e minute). Avant cela, un autre ex-joueur de Clermont, Jake McIntyre, a infligé de sérieux dégâts à l’ASM avec un essai (44e minute) et a ajouté 13 points à son compte personnel grâce à son pied précis ce samedi. Lucas Dubois (39e minute) s’est également illustré, contribuant significativement à creuser l’écart au score à 21-6. Cependant, une réaction vigoureuse de Clermont a suivi en seconde période. L’équipe coachée par Christophe Urios a marqué quatre essais, opérant un retour remarquable dans le match.

Clermont prend une bouffée d’oxygène, en vue de jours meilleurs ?

La révolte a été initiée par Léon Darricarrère (55e minute). Ensuite, grâce à des actions résolues, le pilier Giorgi Béria (64e minute) et le talonneur Etienne Fourcade (72e minute) ont concrétisé l’incroyable remontée des Jaunards. Vers la fin de la rencontre, profitant d’un carton jaune attribué à Ignacio Ruiz, les Clermontois ont asséné le coup de grâce via leur capitaine, Baptiste Jauneau, qui a conclu une percée remarquable par un essai (75e minute, score de 28-32). Peu après, Apisai Naqalevu, un autre ex-joueur de Clermont, a causé un dernier souci à l’ASM, cette fois de manière littérale, écopant d’un carton jaune pour une action dangereuse. La pénalité finale, convertie par Benjamin Urdapilleta (79e minute), a scellé le score à 28-35.

Perpignan est toujours en lice pour une place en phase finale, mais cette défaite est un coup dur alors qu’il ne reste que trois journées avant la fin de la saison régulière. Surtout avant un match important à Bayonne lors de la prochaine journée. De leur côté, les Jaunards (8e), avec cette victoire, prennent leurs distances avec la zone de relégation, se plaçant à dix points de la 13e place. Si une qualification pour la phase finale semble difficile, maintenir cette dynamique pourrait ouvrir des possibilités inattendues.