Clermont: Huit recrues
officialisées

Clermont annonce 8 nouvelles recrues

Durant sa conférence de presse marquant la clôture de la saison, l’équipe de l’ASM Clermont a fait connaître l’arrivée de huit nouveaux joueurs destinés à rejoindre l’effectif pour les saisons à venir.

C’est le moment des congés pour l’équipe de Clermont qui, bien qu’elle n’ait pas réussi à se qualifier pour les phases finales du championnat Top 14, a néanmoins atteint un objectif crucial en se classant huitième. Cette place leur assure une participation à la Champions Cup lors de la saison à venir. Lors de la conférence de clôture de la saison qui s’est tenue ce lundi, le club a profité de l’occasion pour présenter huit nouveaux joueurs qui rejoindront l’équipe.

Parmi ces nouvelles recrues, on compte le pilier gauche Giorgi Akhaladze, âgé de 25 ans, originaire de Géorgie et arrivant de Béziers avec un contrat de deux ans. Le poste de pilier droit sera renforcé par Michael Alaalatoa, 32 ans, en provenance du Leinster, lui aussi pour deux ans. Thomas Ceyte, 33 ans, évoluant en deuxième ligne et précédemment à Bayonne, a signé pour deux ans avec une option pour une année supplémentaire. Kylan Hamdaoui, âgé de 30 ans, jouant à l’arrière ou à l’aile, arrive du Stade Français pour trois ans. Sacha Lotrian, pilier gauche de 23 ans, nous vient de Perpignan pour une durée également de trois ans. Le jeune talonneur de 20 ans, Barnabé Massa, qui faisait auparavant partie de l’équipe de Grenoble, a signé pour trois ans. Régis Montagne, pilier droit de 23 ans, rejoint Clermont en provenance de Grenoble pour un contrat de trois ans. Enfin, Oskar Rixen, deuxième ligne allemand de 22 ans, arrive de Brive avec un engagement de deux ans et Lucas Tauzin, 26 ans, pouvant jouer ailier ou centre, vient consolider l’équipe pour deux ans depuis Toulouse.

## Une Renouvellement Contractuel pour Urios ?

Christophe Urios, l’entraîneur principal du club, a partagé son point de vue sur la récente vague de recrutements, déclarant avoir obtenu les joueurs désirés et soulignant l’importance de ces recrues pour le futur du club. Il a expliqué que le recrutement s’était principalement concentré sur les joueurs issus des filières de formation (JIFF), en raison des restrictions rencontrées lors de la saison. Son objectif était de constituer une base solide, permettant par la suite de viser l’arrivée de joueurs de renom international. Il a également souligné l’importance cruciale de ne pas manquer cette étape de construction.

Concernant l’avenir d’Urios au sein du club, les dirigeants de Clermont ont révélé être en pourparlers pour prolonger son contrat, actuellement fixé jusqu’en juin 2025. Urios lui-même a évoqué son expérience passée avec le projet d’un grand centre d’entraînement à Oyonnax, un projet qu’il n’a finalement jamais vu se concrétiser. Il manifeste ainsi son enthousiasme à l’idée de pouvoir être acteur dans le développement de la future « cité du rugby » prévue pour l’ASM durant la saison 2026-27.