Ligue des champions: Pas d’exploit pour le PSG

Ligue des Champions: PSG manque l’exploit

Lors du match aller à Coubertin, le PSG avait été largement dominé par Barcelone, et malheureusement, lors de la confrontation retour ce jeudi en terre catalane, il n’a pas été capable de renverser la vapeur. Subissant une nouvelle défaite d’une courte marge (32-31), l’équipe parisienne voit s’envoler ses espoirs de participer au Final Four. Malgré tout, lors de cette dernière rencontre, les joueurs du PSG ont montré une nette amélioration en tenant tête à Dika Mem et son équipe barcelonaise, rivalisant presque d’égal à égal.

Aucun club français ne marquera de présence lors du prochain Final Four à Cologne. Le PSG, tout comme Montpellier un peu plus tôt, a été éliminé au stade des quarts de finale de la Ligue des Champions. Antérieurement, Kiel avait démontré, au détriment des Montpelliérains, qu’un retour spectaculaire était envisageable malgré une lourde défaite lors du match aller.

Malheureusement, le Paris Saint-Germain n’a pas pu réitérer l’incroyable réussite de cette équipe allemande qui s’était qualifiée après avoir perdu de neuf buts la semaine précédente. Malgré une lourde défaite sur leur propre terrain de Coubertin lors du match aller (30-22), les Parisiens n’ont pas baissé les bras, ce qui est déjà louable. En particulier lorsqu’au match retour en Catalogne, qui aurait pu leur permettre de sauver l’honneur par une victoire à l’extérieur sans pour autant renverser la situation, ils se trouvaient de nouveau derrière au score à la mi-temps (17-12).

Quel vide laissé par Prandi lors du premier match !

Le PSG a décidé qu’il était temps de se ressaisir et de présenter une bien meilleure performance que celle observée lors des 75 premières minutes de l’affrontement. Cette amélioration a été grandement due à Elohim Prandi, qui, blessé au bout de quelques minutes seulement dans le premier match, a montré lors du match retour à quel point il avait manqué à son équipe le 25 avril. Avec une performance remarquable, inscrivant 10 buts, celui qui fut le héros de la demi-finale du dernier Euro avec l’équipe de France, a même eu l’occasion d’égaliser dans la dernière seconde. Un moment symbolique.

Malheureusement, son tir puissant, lancé à douze mètres du but, n’a pas déjoué le gardien adverse. Malgré une belle remontée des Parisiens, qui ont gagné la seconde moitié du match de quatre buts (19-15) face à un Barça mené par un Dika Mem toujours brillant (7 buts), cette tentative n’a pas suffi. Cela reste un détail anecdotique puisque ce sont les Catalans et leur tireur d’élite français qui chercheront à remporter leur douzième Ligue des Champions le mois prochain. Quant au PSG, son aventure est déjà terminée. Il avait, d’une certaine manière, accepté son sort dès le match aller. On ne peut pas tous être Kiel.