Photo by Icon Sport

Euro 2021 : « Didier Deschamps, arrête et va jouer au padel ! »

Didier Deschamps traverse une période difficile après l’élimination de l’équipe de France de football par l’Espagne en demi-finale de l’Euro 2024. La défaite a alimenté les interrogations sur son futur à la tête des Bleus.

La défaite face à l’Espagne soulève des questions

La sélection française de football a une nouvelle fois atteint les demi-finales d’un grand tournoi, cette fois-ci lors de l’Euro 2024. Cependant, la qualité du jeu proposé n’a convaincu ni les observateurs ni les supporters. La défaite de l’équipe, battue par l’Espagne mardi avec un score de 2-1, a entraîné une vague de critiques. Didier Deschamps, le sélectionneur, n’a pas échappé à cette tempête et ses perspectives d’avenir ont été immédiatement mises en question lors de la conférence de presse suivant le match.

En répondant aux journalistes, Deschamps a réagi avec une certaine irritation : « Vous êtes redoutables. Posez la question à mon président. Là, je viens de perdre une demi-finale. Vous croyez que je vais déjà… Moi je vous respecte. Essayez de respecter un petit peu les personnes qui ont de la responsabilité aussi. Je vous dis ça en toute tranquillité. Il s’est passé ce qui s’est passé. Je suis là pour répondre à vos questions. Je ne vais pas répondre à celle-là aujourd’hui. Même si vous savez très bien la situation et ce que pense mon président. Vous n’auriez peut-être pas dû me la poser. » Deschamps a ainsi préféré éviter de répondre directement sur son avenir.

La déclaration a laissé les analystes et commentateurs perplexes. Sur le plateau de l’émission After Foot, les opinions étaient particulièrement tranchées, avec des demandes explicites pour son départ. Daniel Riolo, connu pour ses positions franches, n’a pas manqué d’exprimer son agacement : “Il s’accroche, il reste. Peut-être que là sur le moment, lui demander s’il se casse, ça peut le perturber, mais la question se posera dès demain, ou quand il veut. Mais le mec est là depuis 12 ans et ne veut surtout pas entendre la question… Stop. Ça suffit. Va-t’en. Va jouer au padel tranquille à Monaco, au soleil. Passe à autre chose”, a-t-il déclaré sur les ondes, manifestant une lassitude partagée par d’autres suiveurs du football français.

Ce climat de critique met Didier Deschamps dans une position délicate. La pression médiatique, conjuguée aux performances mitigées de l’équipe, pourrait bien influencer les décisions futures de la Fédération Française de Football concernant la direction des Bleus.