Ça sent bon pour Mayer…

Mayer en bonne voie : optimisme grandissant

La quête de Kevin Mayer pour décrocher sa place aux Jeux Olympiques de Paris en 2024 progresse favorablement cette semaine à Rome, pendant les Championnats d’Europe. Bien qu’il n’ait pas encore obtenu sa qualification, la situation évolue de façon optimale pour lui. Suite à sa performance au lancer du disque ce mardi, l’athlète, médaillé d’argent aux derniers Jeux Olympiques de Tokyo, a réussi à amasser un total de plus de 6 000 points, atteignant précisément 6 007 points.

Ce matin-là, la performance de Kevin Mayer n’a été entachée que par une unique imperfection lors de son troisième lancer de disque déclaré nul. Mis à part cet incident, l’athlète de décathlon français n’aurait pas pu espérer meilleur déroulement, sachant qu’il risque de ne pas se voir offrir une autre chance de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 après ces Championnats d’Europe à Rome, en cas d’échec. Juste après avoir sécurisé la troisième place de sa série du 110m haies en 14″29, performance lui rapportant 937 points, Mayer, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Tokyo et sans finir un décathlon depuis sa victoire au championnat du monde 2022 à Eugene, aux États-Unis, s’est particulièrement distingué à cette septième épreuve. Bien qu’il n’ait pas battu son propre record, son meilleur lancer fut impressionnant. Avec un disque propulsé à 48,53m, le détenteur du record mondial du décathlon, coutumier des lancers surpassant les cinquante mètres, s’est imposé comme le leader indiscutable de cette épreuve, devançant largement tous ses adversaires.

Prochain défi : le saut à la perche

Lors de sa première tentative et sans montrer le moindre signe de fatigue après son 110m haies réalisé plus tôt, le champion du monde par deux fois a immédiatement fait sensation en lançant le disque à 47,77m. Il a ensuite encore rehaussé le niveau avec un jet à 48,53m, ce qui lui a permis d’accumuler plus de 6 000 points au total, soit précisément 6 007, avant de s’attaquer au saut à la perche, huitième épreuve pour les décathloniens. Mayer, qui occupe provisoirement la quatrième position au classement général, aurait pu prétendre à une meilleure place, potentiellement la troisième, s’il n’avait pas invalidé son troisième essai malgré une belle distance une fois de plus. Actuellement, il reste tout de même bien positionné pour la qualification.