Kevin Mayer, c’est
officiel

Kevin Mayer: Official Announcement

Kevin Mayer a abordé la dernière épreuve du décathlon, le 1500 mètres, lors des championnats d’Europe à Rome, avec prudence, assurant ainsi sa qualification pour les Jeux de Paris 2024 sans prendre de risques inutiles. Son compatriote, Makenson Gletty, a également brillé lors de cette compétition en réalisant un décathlon remarquable qui lui a permis de monter sur la troisième marche du podium et de se qualifier lui aussi pour Paris. Pour clore ces championnats sur une note positive, Hélène Parisot s’est également distinguée en remportant une médaille de bronze dans l’épreuve du 200 mètres.

Le rideau est tombé sur le décathlon lors des championnats d’Europe à Rome, et le bilan est positif pour deux des trois athlètes français en lice : Kevin Mayer s’est assuré une place aux Jeux Olympiques de Paris, et Makenson Gletty, en prime, a décroché la médaille de bronze ! Après avoir frôlé l’élimination lors de l’épreuve de saut à la perche plus tôt dans la journée, le détenteur du record du monde a réussi à se placer deuxième au classement général juste avant la dernière épreuve, le 1500 m. À 32 ans, ce native de l’Hérault a décidé de ne pas viser le titre européen qui aurait été une première dans sa carrière.

Optant pour la prudence, il s’est contenté de terminer 20e avec un temps de 4’55″99, lui rapportant 583 points. Avec un score total de 8476 points, le médaillé d’argent olympique a atteint son objectif de la saison : se qualifier pour les Jeux Olympiques avec un minimum de 8460 points requis. Mayer peut désormais souffler et se préparer en vue d’un grand décathlon qui se tiendra au Stade de France, dans un peu plus d’un mois.

La révélation Gletty

Makenson Gletty, originaire d’Haïti et âgé de 25 ans, a créé la surprise en ces deux jours de compétition et repart avec la médaille de bronze. Avant le 1500 m, il se trouvait en troisième position et a dû faire face à la pression de l’Allemand Niklas Kaul, mais a tenu bon en se classant septième avec un temps de 4’27″70. Il clôt la compétition avec un score de 8606 points, son meilleur personnel, après s’être illustré notamment dans les épreves de 100 m, lancer de poids et 100 m haies. L’Estonien Johannes Erm a remporté l’or avec 8764 points, devançant le Norvégien Sander Skotheim qui a totalisé 8635 points. Téo Bastien, le troisième Français de la compétition, âgé de 21 ans, a fini 16ème avec 7845 points, malgré le fait qu’il ait déjà participé à deux décathlons cette année.

Parisot, l’étoile montante continue d’éblouir !

La soirée a été sublimée par le triomphe d’Hélène Parisot. La sportive de 31 ans, très émue lors de sa qualification pour la finale lundi soir, s’est surpassée en prenant la troisième place avec un nouveau record personnel de 22″63, améliorant ainsi son meilleur temps de 61 centièmes durant ces championnats (même si elle n’a pas encore atteint le minimum olympique de 22″57). Parisot, qui a vécu un moment inoubliable, obtient sa première médaille sur la scène internationale, derrière la Suissesse Mujinga Kambundji, qui a gagné en 22″49, et la Britannique Daryll Neita, deuxième en 22″50. À la veille de la clôture des championnats d’Europe 2024, la France se place splendidement en deuxième position du classement général avec 13 médailles (4 d’or, 3 d’argent, et 6 de bronze), tout juste derrière l’Italie et ses 20 médailles, avec 10 d’or.