Doublé éthiopien sur le Marathon de Paris

Éthiopiens dominent le Marathon de Paris avec un doublé

Ce dimanche, lors du Marathon de Paris, Mulugeta Uma a franchi la ligne d’arrivée avec une avance de 15 secondes, réussite qu’il a décrochée après s’être détaché à 7 kilomètres de l’arrivée aux côtés de Titus Kipruto. L’athlète éthiopien a ainsi remporté le titre le plus prestigieux de sa carrière tout en battant son propre record personnel. De son côté, Mestawut Fikir a dominé la compétition féminine, remportant la victoire lors de sa première participation à un marathon.

À une distance inférieure à 10 km de la ligne d’arrivée, quatre coureurs convoitaient encore le trophée tant convoité du Marathon de Paris, qui se déroulait dans des conditions climatiques mitigées avec un ciel couvert et des températures assez basses : Titus Kipruto, Mulugeta Uma, Deso Gelmisa et Bethwell Kipkemboi. **Avec seulement trois kilomètres parcourus depuis ce point, Kipruto et Uma ont décidé d’augmenter leur vitesse, distançant ainsi leurs deux concurrents, y compris Gelmisa, le précédent vainqueur de l’année 2022.** Ce fut le début d’une compétition intense entre l’athlète éthiopien et son adversaire kenyan, jusqu’à ce que Kipruto décide de forcer le rythme. Avec une démarche plus assurée, cet athlète, dont le meilleur temps est de 2 heures 04 minutes et 54 secondes, a pris les devants, Uma se tenant juste derrière lui. Cependant, aux environs de 2,5 km de l’arrivée, le Kenyan a commencé à montrer des signes d’épuisement et à regarder derrière lui. C’est à ce moment que Mulugeta Uma, un outsider de la course, a réussi à le surpasser.

Après avoir creusé un écart supplémentaire avec son concurrent le plus proche, l’Éthiopien a accéléré vers la ligne d’arrivée, manquant de peu le dernier virage en raison d’une mauvaise direction et d’une motocyclette sur son chemin. **Sa victoire, obtenue en 2 heures 05 minutes et 33 secondes, représente le point culminant de sa carrière après avoir fini deuxième au Marathon de Francfort, septième à Séville et onzième à Amsterdam.** Post-course, Uma a exprimé sa joie lors d’une interview : « Je suis tellement heureux de gagner cette course, c’est difficile de trouver les mots, confessait l’athlète. C’est incroyable pour moi. Je tiens à remercier mon équipe, les organisateurs et tous ceux qui m’ont soutenu. »

Un sprint final sensationnel pour Fikir

De manière similaire, chez les femmes, c’est aussi une athlète éthiopienne, Mestawut Fikir, qui a remporté la victoire. Tout comme pour les hommes, elle a dû faire face à une vive concurrence lors des dix derniers kilomètres de la course, notamment contre Enat Tirusew et Emiliy Arusio. Cette dernière a finalement cédé face à la pression des deux autres compétitrices qui ont mené un combat acharné. À 4 km de l’arrivée, Fikir a laissé son adversaire l’emporter de quelques mètres avant de revenir à sa hauteur.

**Dans la dernière ligne droite, épaule contre épaule avec son adversaire, Fikir, participant à son premier marathon ce dimanche, a lancé un sprint fantastique pour franchir la ligne avec une avance de trois secondes.** Après la course, la victorieuse s’est montrée ravie de cette conquête, fruit d’une préparation intesive.