Duplantis à 6m, le doublé pour De Grasse

Duplantis saute 6m; De Grasse remporte le doublé

L’athlète suédois spécialiste du saut à la perche, Mondo Duplantis, s’est imposé lors du rendez-vous sportif d’Ostrava avec une performance impressionnante en franchissant la barre des 6 mètres. De son côté, l’athlète canadien Andre De Grasse a brillé en remportant les courses du 100 mètres et du 200 mètres, réalisant ainsi un exploit remarquable en s’adjugeant les victoires dans ces deux disciplines. Quant aux participants français engagés dans différentes épreuves, ils ont réussi à obtenir des classements honorables lors de cet événement.

À environ soixante jours de l’ouverture des Jeux Olympiques à Paris, de nombreux athlètes parmi les plus doués de la planète ont opté pour peaufiner leurs entraînements à Ostrava, situé en République tchèque. Parmi eux, Mondo Duplantis, une figure emblématique du saut à la perche, et détenteur du record mondial, est venu et a réussi à s’imposer une fois de plus. L’athlète suédois a réussi un saut exceptionnel à 6 mètres, surpassant ainsi cinq concurrents, dont les perchistes français Ethan Cormont et Anthony Ammirati, qui ont tous les deux achevé la compétition à une marque de 5,62 mètres. Un autre temps fort de ce rassemblement sportif a été le sprint de 100 mètres, qui a vu la victoire d’Andre de Grasse. Le sprinteur canadien, médaillé de bronze aux précédents Jeux Olympiques, a franchi la ligne d’arrivée en 10,10 secondes, devançant le Jamaïcain Ryiem Forde (10,17 secondes) et l’Italien Lamont Marcell Jacobs, champion olympique en titre, avec un temps de 10,19 secondes. De Grasse a ensuite consolidé son succès en remportant également le 200 mètres plus tard dans la soirée avec un temps de 20,09 secondes.

Happio prend la quatrième place du 400 mètres haies

Côté français, Gabriel Tual s’est illustré sur la distance du 800 mètres, où il a pris la deuxième place avec un chrono de 1 minute 45,79 secondes, juste derrière l’Algérien Djamel Sedjati qui a dominé la course en 1 minute 43,51 secondes. Bastien Augusto a, quant à lui, terminé à la septième place du 1500 mètres, réalisant par là son meilleur temps de la saison en 3 minutes 25,25 secondes, mais la victoire est revenue à l’italien Federico Riva avec un temps de 3 minutes 33,53 secondes. Sur la course de 400 mètres haies, c’est un autre Italien, Alessandro Sibilio, huitième aux JO de Tokyo, qui a remporté l’épreuve en 48,25 secondes. Le Français Wilfried Happio, pour sa deuxième compétition en extérieur de la saison, s’est classé quatrième avec un temps de 49,48 secondes. Leonardo Fabbri, l’Italien vice-champion du monde de lancer de poids, s’est imposé dans sa spécialité avec un jet impressionnant à 22,40 mètres. En javelot, le triomphe est revenu au champion d’Europe allemand, Julian Weber, avec un lancer à 87,26 mètres.

Dans les épreuves féminines, la championne olympique bahaméenne Steven Gardiner s’est illustrée sur 400 mètres en l’emportant en 44,39 secondes. Parmi les dames, Haruka Kitaguchi du Japon, titrée mondiale du lancer de marteau, a gagné avec un lancer à 60,47 mètres. Molly Caudery, championne mondiale en salle de saut à la perche du Royaume-Uni, a triomphé avec un saut à 4,84 mètres tandis que Ewa Swoboda, vice-championne du monde en salle de Pologne, s’est imposée sur le 100 mètres en 11,05 secondes. Concernant le 1500 mètres féminin, la française Agathe Guillemot a fini cinquième avec un chrono de 4 minutes 03,36 secondes, bien après l’Irlandaise Ciara Mageean qui a conclu en 4 minutes 01,98 secondes.