Mpetshi Perricard à fond la forme avant Roland

Perricard en pleine forme pour Roland Garros

Juste avant de faire ses débuts à Roland-Garros face à David Goffin, Giovanni Mpetshi Perricard a décroché son tout premier trophée sur le circuit ATP ce samedi à Lyon, en venant à bout de Tomas Martin Etcheverry. L’athlète français a partagé ses impressions suite à cette victoire.

Préparer son arrivée à Roland-Garros de manière idéale, c’est exactement ce qu’a réussi Giovanni Mpetshi Perricard. Avant de faire son entrée dans le prestigieux tournoi face à David Goffin, le joueur classé 117ème au niveau mondial par l’ATP a triomphé à Lyon, venant à bout de Tomas Martin Etcheverry en trois sets palpitants (6-4, 1-6, 7-6(7)). Cette victoire n’est pas isolée, puisqu’elle marque son quatrième succès de l’année, comptant également les titres remportés dans des tournois du circuit Challenger à Nottingham, Morelos, Acapulco 2 et maintenant Lyon. Originaire de Lyon, Mpetshi Perricard aborde donc le tournoi parisien avec une détermination renforcée. Avant de se diriger vers la Porte d’Auteuil, il s’est confié sur son parcours, évoquant une finale lors de laquelle il a excellé au premier set avant de rencontrer des difficultés au second, où son niveau de jeu a significativement chuté.

Durant la cérémonie de remise des prix, Giovanni Mpetshi Perricard a partagé une anecdote avec humour, mentionnant un instant de faiblesse cardiaque durant le tie-break. Poursuivant en conférence de presse, il a contemplé son trajet jusqu’à la finale, vivant une aventure aussi instable qu’un voyage en montagnes russes. Bien qu’il ait traversé un passage à vide lors du deuxième set, en termes d’intensité et de concentration, il a su rebondir. Se maintenir concentré lorsqu’il servait pour le match à 6-5 a été particulièrement éprouvant. Malgré les épreuves, sa capacité à garder une clarté d’esprit lui a permis de triompher.

Les avantages tirés du circuit Challenger

À Lyon, le chemin de Mpetshi Perricard vers sa première finale ATP a été jonché d’affrontements contre d’éminents joueurs, y compris Lorenzo Sonego et Alexander Bublik. Même face à un expert de la surface, le Français est parvenu à imposer son jeu et a même annulé une balle de match, se rattrapant après plusieurs erreurs de volée dans le tie-break. Il souligne l’importance de ne pas se laisser emporter par le succès. Dès le lendemain, sa concentration était déjà tournée vers Roland-Garros, s’attelant à préparer sa rencontre contre Goffin. Bien conscient que cette victoire représente un jalon et non une fin en soi, il reste beaucoup à accomplir durant la saison avec des occasions de se mesurer à des compétiteurs de premier rang.

Plus tard, lors d’une conférence, en revisitant son expérience précédente à Roland-Garros où il avait été éliminé dès le premier tour, Mpetshi Perricard a rappelé comment le circuit Challenger lui a permis de progresser. Bien qu’il y ait des questions sur le mérite de sa victoire, le travail assidu mène inévitablement à des résultats, mais le succès demande patience. Ayant vécu une défaite douloureuse au dernier tour des qualifications en Australie en début d’année, ce fut un moment critique l’obligeant à s’interroger. Ses victoires en Challenger lui ont fourni l’élan nécessaire pour avancer, même s’il reconnaît qu’il avait encore des aspects à améliorer, tant dans son jeu que dans son comportement sur le terrain.