Gracheva crée la sensation !

Gracheva sensationnellement victorieuse !

Ce lundi, au coup d’envoi de Roland-Garros, on a assisté à un événement particulièrement remarquable lorsque Varvara Gracheva a créé la surprise en s’imposant face à Maria Sakkari. Quant aux participantes françaises, elles ont majoritairement essuyé des revers.

Varvara Gracheva a pris sa revanche ! Effectivement, après une défaite importante contre Maria Sakkaria au début du mois de mai à Rome, avec un score de (6-2, 6-2), la joueuse classée 88e mondiale et participant à Roland-Garros en tant que Française pour la toute première fois, a réussi à s’imposer contre la compétitrice grecque au terme de trois sets (3-6, 6-4, 6-3) et après 2h15 de partie. Avec le soutien du public rassemblé sur le court Simonne-Mathieu pour la soutenir, l’athlète originaire de Moscou ne partait pas favorite après avoir concédé le premier set. Toutefois, Gracheva a su trouver la force de revenir dans le match sur les courts en terre battue de Paris, en réalisant notamment un break à 5-4 lors du deuxième set. Pendant le set décisif, la Française a pris l’avantage en breakant le service de sa rivale, classée 7e mondiale, à 3-2. Malgré une balle de match non convertie à 5-3 sur le service de l’adversaire, la 88e mondiale a conclu le match sur son propre service. Qualifiée pour le deuxième tour, elle affrontera désormais l’Américaine Bernarda Pera.

Diane Parry gagne le combat entre Françaises

La journée a également été marquée par la qualification de Diane Parry. Confrontée à Fiona Ferro, sa compatriote, sur le court n°14, la joueuse originaire de Nice s’est imposée en trois sets (3-6, 6-3, 6-3) après 1h59 de jeu. Après avoir perdu la première manche, la 63e mondiale a trouvé les moyens de renverser la situation contre son adversaire, qui bénéficiait d’une invitation pour participer au tournoi final. Parry est devenue plus régulière par la suite, lui permettant de revenir à égalité dans le match avant de finalement s’assurer une place pour le tour suivant. À présent, c’est l’Ukrainienne Elina Svitolina qui se dresse sur le chemin de la Française à Roland-Garros. Cela représente une occasion pour Parry de prendre sa revanche face à la 19e mondiale, qui l’avait battue la semaine dernière sur la terre battue de Strasbourg dès le premier tour (6-3, 6-4).

Ponchet, Burel et Jacquemot éliminées dès le début

Par contre, le reste des joueuses françaises n’a pas connu le même succès ce lundi à la Porte d’Auteuil. Dans un premier temps, Jessika Ponchet n’a pas pu rivaliser contre la Canadienne Leylah Fernandez, face à laquelle elle s’est inclinée en deux sets (6-2, 6-0) et en seulement 1h11 de jeu. Fernandez aura pour prochain adversaire la Chinoise Xiyu Wang au second tour. Ensuite, c’est Clara Burel qui a également été éliminée dès son entrée en lice à Roland-Garros. Opposée à la Russe Anna Kalinskaya (25e mondiale), la jeune femme de Rennes a perdu après un match acharné en deux sets (7-6, 7-5) et 2h06 de jeu. Cela marque sa quatrième défaite consécutive au premier tour du Grand Chelem parisien. Enfin, Elsa Jacquemot n’a pas réussi à se qualifier pour le deuxième tour. Face à Ana Bogdan, la joueuse de Lyon âgée de 21 ans n’a pas trouvé ses marques et s’est inclinée en deux sets (6-1, 6-3) en 1h11 de jeu. Un début de semaine donc difficile pour les représentantes françaises…