Gracheva sur sa lancée

Gracheva poursuit son élan victorieux

Jeudi dernier, lors d’une rencontre nocturne, Varvara Gracheva s’est imposée brillamment contre Bernarda Pera, en s’adjugeant la victoire en seulement deux manches. Ainsi, elle continue sa route dans le tournoi de Roland-Garros. Suite à la victoire de Chloé Paquet qui s’est également qualifiée, l’évènement comptera désormais deux représentantes françaises dans la compétition du troisième tour.

Varvara Gracheva apparaît totalement transformée et confiante sur les terrains de Paris. Effectivement, après avoir étonné lors du premier tour en éliminant la joueuse grecque Maria Sakkari, positionnée septième au classement WTA, la Française a de nouveau brillé lors de son match du deuxième tour à Roland-Garros. Face à Bernarda Pera, classée 88ème mondiale, elle a dominé le jeu en deux sets (6-1, 6-3), concluant la rencontre en seulement 58 minutes. Jouant sous le drapeau français pour sa première participation au Grand Chelem de Paris, cette native de Moscou a presque écrasé son adversaire durant le premier set, gagnant 26 des 37 points. Même si le match s’est montré plus serré durant le deuxième set, Gracheva a conservé son calme et s’est naturellement imposée, se préparant ainsi à affronter la Roumaine Irina-Camelia Begu, 127ème au classement mondial. Cette joueuse semble être à sa portée. Au final, les espoirs français résident encore en elle et en Chloé Paquet, les deux Françaises toujours en compétition à Roland-Garros.

Gracheva : « Je me sens de plus en plus chez moi ici »

« C’est vraiment extraordinaire, je suis ravie d’être là. Concernant mon match, je me suis préparée de manière habituelle car je savais que j’avais affaire à une combattante. Toutefois, il arrive que l’adversaire commette davantage d’erreurs et dans des moments cruciaux, tu parviens à faire la différence. C’est la nature du jeu. (…) Qu’est-ce que cela a changé d’être devenue Française ? Énormément de choses. Je bénéficie d’une meilleure assistance en tant qu’athlète au quotidien, que ce soit de la part de la Fédération ou du soutien du public qui m’a accueillie à bras ouverts. Sur le plan personnel, c’est surtout mon cadre de vie qui s’est amélioré. Au début, je craignais vraiment de ne pas être acceptée. Mais j’adore la vie ici, mon travail ici. Je ressens de plus en plus que je suis à ma place », a exprimé Gracheva lors d’une conférence de presse, selon des propos rapportés par L’Equipe. Les fans français sont maintenant impatients de la voir poursuivre son ascension à la Porte d’Auteuil.