Gracheva, la dernière Française engagée, est tombée

Gracheva, dernière Française en lice, éliminée

Varvara Gracheva, représentant la dernière espoir de la France dans la compétition en simple de Roland-Garros, a vu son parcours s’achever lors des huitièmes de finale face à la prometteuse Russe, Mirra Andreeva. Cet affrontement déterminait qui, entre Andreeva et Aryna Sabalenka, avancerait vers les demi-finales de cette prestigieuse compétition.

Ces derniers temps, pour voir des Français briller en deuxième semaine à Roland-Garros, il est souvent nécessaire de se tourner vers les compétitions de doubles et les catégories juniors. Ce constat s’est de nouveau vérifié cette année lorsque Varvara Gracheva, qui portait les espoirs français en simple, a été évincée du tournoi lors des huitièmes de finale lundi dernier, en fin de journée. C’était une première pour elle dans un tournoi du Grand Chelem, à l’âge de 23 ans.

Elle avait pour adversaire Mirra Andreeva, une jeune prodige de 17 ans, mieux positionnée qu’elle au classement mondial (38ème contre non spécifié pour Gracheva) et dotée d’une expérience plus considérable dans les tournois d’envergure, illustrée par sa troisième participation en huitième de finale d’un Majeur. Andreeva, ancienne compatriote de Gracheva avant de devenir française il ya de cela un an, l’a surpassée en s’imposant 7-5, 6-2 en une heure et trente-et-une minutes. Malgré un jeu prometteur de la part de Gracheva, Andreeva a été sans pitié lors des échanges cruciaux, avec une performance de 16 coups gagnants contre 26 fautes directes pour la Française, contre 22 coups gagnants et 21 fautes pour la Russe.

Un premier set laissant place aux regrets

Le début de la partie était relativement équilibré, chacune des joueuses parvenant plus ou moins à garder son service jusqu’à 3-3. Par la suite, elles se sont échangé des breaks pour arriver à 4-4. Alors qu’elle menait 5-4, Gracheva a eu l’opportunité de remporter le set sur le service d’Andreeva, mais celle-ci a réussi à écarté ces deux balles de set. Finalement, c’est Andreeva qui a réalisé un break crucial pour mener 6-5, avant de gagner le set sur son service par 7-5. Gracheva n’a pas eu le temps de se remettre de ses regrets que déjà dans le deuxième set, Andreeva lui a brisé le service dès le premier jeu, prenant un avantage rapide de 0-2.

Toutefois, Gracheva a réussi à revenir à 2-2 en réalisant un break blanc. Mais ce comeback fut de courte durée, Andreeva remportant par la suite quatre jeux d’affilée, sauvant notamment une balle de 3-3, et avec cela, le match. Andreeva, qui fêtera son anniversaire en avril, se prépare maintenant pour son premier quart de finale en Grand Chelem et va faire son entrée dans le Top 30. Elle aura pour prochaine adversaire la numéro 2 mondiale Aryna Sabalenka, qui l’a précédemment battue sur la terre battue de Madrid en 2023 et 2024, et qui a sorti Erika, la sœur de Mirra, au début du tournoi. Quant à Varvara Gracheva, bien qu’elle soit sur le point d’être classée 70ème mondiale, elle quitte ce Roland-Garros avec la fierté d’avoir gagné le cœur du public français, qui espère la retrouver aux Jeux Olympiques de Paris dans quelques mois.