Verstappen: « J’ai dû attaquer »

Verstappen: Attaque en course – Stratégie et Réflexions

Découvrez ce que les conducteurs ont exprimé après la fin du Grand Prix d’Emilie-Romagne, où Max Verstappen a franchi la ligne d’arrivée en premier, suivi de près par Lando Norris et Charles Leclerc.

Max Verstappen (NED/Red Bull Racing) – Premier

« Tout au long de la compétition, j’ai poussé au maximum afin de creuser l’écart. Nos performances avec les pneus mediums étaient remarquables, mais la situation se compliquait nettement avec les pneus durs, surtout lors des ultimes tours de course. La présence de Lando Norris gagnant du terrain dans les dix dernières boucles était palpable, malgré le fait que je donnais tout. Résister devenait un réel défi quand les pneumatiques ne réagissaient plus. J’ai concentré mes efforts sur l’évitement des erreurs et remporter cette course me remplit de joie. On a opéré d’importantes modifications sur le véhicule depuis vendredi, en arrivant sans un volume conséquent d’informations pour la course, ce qui a probablement rendu la gestion des pneus durs plus ardue. Néanmoins, partir de là où nous étions en début de weekend pour finir avec la pole et la victoire est exceptionnel. »

Lando Norris (GB/McLaren) – Deuxième

« C’est regrettable de finir ainsi. Avec juste un ou deux tours supplémentaires, j’aurais pu tenter ma chance. J’accuse une perte de temps conséquente au début face à Max Verstappen. Sa première partie de course était supérieure à la nôtre. La première moitié fut compliquée pour moi tandis que la seconde fut davantage agréable, bien que manquant de deux tours. Je me suis mesuré à Max Verstappen tout au long du weekend. Nous atteignons un stade où notre compétition avec Red Bull Racing et Ferrari devient palpable. L’équipe réalise un travail formidable, nous resterons donc concentrés sur nos objectifs. Désormais, nous visons la victoire ou la seconde place. Même si cela peut paraître surprenant, l’absence de victoire me frustre, mais les améliorations sont prometteuses pour l’avenir. »

Charles Leclerc (MON/Ferrari) – Troisième

« Monter sur le podium est au final une bonne chose. Bien évidemment, je préfère gagner, mais aujourd’hui (dimanche), nous étions impuissants. Avec les pneus durs, j’ai tenté de mettre Lando Norris sous pression durant le second relais, cependant, il était extrêmement rapide. Malgré un rythme de qualification inférieur le samedi, nous avons su montrer plus de vitesse en course le dimanche. C’est prometteur pour le reste de la saison, mais c’est toujours incroyable de conclure sur le podium devant tous les tifosi à Imola. »

Oscar Piastri (AUS/McLaren) – Quatrième

« L’équipe s’est retrouvée dans les positions les moins enviables, juste derrière le vainqueur et au pied du podium ! Malgré tout, le weekend est globalement positif pour nous. Notre voiture a démontré une rapidité immédiate dès le premier essai. Lando Norris était proche de remporter la victoire, et étant donné ma position de départ, terminer quatrième était le meilleur que je puisse espérer. Je suis satisfait, sachant qu’il y a toujours des aspects à améliorer, mais ce deuxième weekend consécutif où nous luttons pour la victoire est très encourageant. Je pense devoir ajuster mon style de conduite. La gestion des pneumatiques est complexe, il est parfois difficile de prévoir leur comportement. »

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) – Cinquième

« Cette compétition s’est avérée très délicate pour moi personnellement. Suite aux qualifications, certains problèmes nous freinant ont été identifiés et n’ont pas facilité la course. C’est frustrant, surtout lorsqu’on court à domicile avec l’envie de brillant, pas d’essuyer le pire weekend de la saison. Malgré les obstacles, nous devons nous assurer de rectifier le tir pour Monaco. Le souci n’est pas attribuable à un réglage en particulier, mais englobe plusieurs facteurs, difficiles à commenter en Formule 1. Notre rythme était compétitif et aurait pu nous permettre de finir en meilleure position. Nous avons tenté d’étirer le relais pour jouer notre chance, réussissant à le prolonger de trois tours seulement, sans réel impact. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) – Quatorzième

« La course a été intense, avec des difficultés constantes tant en défense qu’en attaque. Notre vitesse de pointe insuffisante nous a handicapés. Bien que le compromis choisi semblait nous convenir, nous avons manqué de rapidité sur ce circuit. Plusieurs aspects doivent être examinés et compris, mais nous sommes prêts à recommencer dès la semaine prochaine pour améliorer nos performances. Il est important de ne pas s’emporter et de rester réaliste. Cette saison s’avère difficile pour nous, il est donc crucial de se concentrer pour optimiser la voiture en vue de Monaco et observer où cela nous mène. »

Pierre Gasly (FRA/Alpine) – Seizième

« Nous avons tenté une approche différente, qui n’a pas produit les résultats escomptés. La gestion des drapeaux bleus, m’en faisant perdre huit ou neuf, a entraîné une perte de deux secondes. Des erreurs ont été commises et il est clair qu’il sera difficile de réaliser une bonne course en partant de ces bases. Me retrouvant proche de Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg en début de course, j’ai fini bien loin d’eux, nécessitant une réévaluation de notre stratégie. »

Sources : entretiens officiels Formula 1, Canal+, Sky Sports