GP de France: Martin a mis tout le monde d’accord

GP de France: Martin domine et met tout le monde d’accord

Ce week-end, Jorge Martin, qui occupe actuellement la première place dans les classements mondiaux, est sorti victorieux lors du prestigieux Grand Prix de France en MotoGP.

Une compétition serrée jusqu’à la fin. Ce dimanche, au sein de l’enceinte du circuit Bugatti au Mans, c’est le coureur espagnol Jorge Martin pilotant une Ducati-Pramac qui a décroché la victoire lors du Grand Prix de France, qui constitue la cinquième épreuve du championnat du monde de MotoGP. Lorsqu’il a franchi la ligne d’arrivée, Martin, célébrant sa deuxième victoire de la saison 2024, était devant un autre représentant de l’Espagne, Marc Marquez (Ducati-Gresini).

Pour ce qui est des distinctions de la journée, le podium a été complété par l’Italien Francesco Bagnaia (Ducati), qui détient le titre de double champion du monde en titre dans cette catégorie. La lutte pour la primeur entre les trois premiers a été remarquable, offrant un suspense qui a perduré jusqu’aux moments finaux de la course. Pendant la majeure partie de l’événement, Martin était en poursuite derrière Bagnaia, avant de finalement passer devant, tirant avantage d’un léger faux pas de ce dernier.

L’infortune de Quartararo

Suite à son dépassement sur l’Italien, l’Espagnol n’a donné aucune chance à ses adversaires les plus proches de le rattraper. Par la suite, Bagnaia a perdu sa position au profit de Marquez dans le dernier tour de la course, à tout juste trois virages de la ligne d’arrivée. Cette victoire permet à Jorgen Martin de creuser l’écart en tête du classement général du championnat du monde de cette catégorie, possédant désormais 38 points de plus que Bagnaia, son premier poursuivant, et 40 points devant Marquez, qui monte sur la troisième marche du podium.

En ce qui concerne les performances françaises, Fabio Quartararo (Yamaha), qui réalisait une excellente performance, figurant même un temps en sixième position et non loin du top 5, n’a malheureusement pas pu terminer la course, ayant chuté devant son public au 17ème tour, à dix tours de la fin. Un incident qui a sans doute provoqué une grande déception pour lui. De son côté, Johann Zarco (Honda-LCR) a fini la course à une honorable douzième place, marquant ainsi des points.