GP de France: Jorge Martin, la pole et la chute

GP de France: Jorge Martin obtient la pole puis chute

Suite à un incident lors de sa tentative précédente où il a été victime d’une chute, Jorge Martin a réussi à décrocher la première place sur la grille de départ pour le Grand Prix de France, établissant par la même occasion un nouveau record sur le Circuit Bugatti, surpassant ainsi Francesco Bagnaia et Maverick Viñales. De son côté, Fabio Quartararo a obtenu le huitième meilleur temps et prendra donc le départ depuis la troisième ligne.

Jorge Martin a traversé un spectre complet d’émotions lors des qualifications du Grand Prix de France. Le pilote Pramac Racing a décroché sa seconde position de tête de la saison, après un succès similaire au Qatar. Cependant, en tant que leader du championnat, il a été contraint de regarder la fin de la Q2 depuis le bord de la piste, suite à une chute dans la chicane Dunlop. Avant cet incident, Martin, surnommé le « Martinator », avait réussi à battre le record du Circuit Bugatti, préalablement établi quelques minutes plus tôt par Enea Bastianini, lui permettant ainsi de sortir de la Q1.

Martin s’est distingué en devenant le premier coureur à réaliser un tour en moins de une minute et trente secondes, signant un temps de pole position de 1’29’’919. Toutefois, sa chute aurait pu favoriser Francesco Bagnaia, qui se montrait très en forme tout au long du week-end, ainsi que Maverick Viñales. Malgré cela, alors qu’il n’était qu’à 192 millièmes du meilleur temps, le double champion du monde en titre a lui aussi chuté, sa moto commençant à s’enflammer, obligeant ainsi l’Italien à courir après un extincteur.

Quartararo donne tout ce qu’il a

Le compétiteur sur Aprilia n’a pas réussi à améliorer son temps mais a tout de même sécurisé une place sur la première ligne pour les deux courses du week-end. Cette session a été marquée par une intense activité, avec des chutes d’Aleix Espargaro et Jack Miller entraînant l’apparition de drapeaux jaunes, ce qui a empêché les concurrents d’améliorer leurs temps… à l’exception de Marco Bezzecchi qui, lors de son dernier essai, s’est faufilé jusqu’à la cinquième place, se positionnant entre son coéquipier de l’écurie VR46 Fabio di Giannantonio et Aleix Espargaro.

Pedro Acosta a mis les bouchées doubles mais n’a pas réussi à faire mieux qu’un septième temps, presque trois-quarts de seconde derrière Jorge Martin. « Le requin de Mazarrón » a seulement devancé Fabio Quartararo de 36 millièmes de seconde. En poussant sa Yamaha dans ses derniers retranchements, le champion du monde 2021 a réussi à obtenir la huitième position, lui permettant de partir du sprint et du Grand Prix depuis la troisième ligne, aux côtés de son ancien coéquipier Franco Morbidelli.

Zarco fait de son mieux, M.Marquez frustré

Pour Johann Zarco, l’espoir de se classer mieux s’est envolé dès la Q1, après une chute au virage de la chapelle lors de sa dernière tentative. Finissant cinquième de cette première session de qualifications, le natif de Cannes peut toutefois se consoler en étant le pilote Honda le mieux classé, partant depuis la 15ème position tant pour le sprint que pour le Grand Prix.

Un drapeau jaune, causé par la chute d’un compatriote, a annulé la dernière tentative de Marc Marquez, qui avait été précédemment battu par Enea Bastianini et Miguel Oliveira. Ce dernier avait établi un record sur le Circuit Bugatti qui fut de courte durée. Pour la première fois depuis son intégration à l’équipe Gresini, le sextuple champion du monde MotoGP n’a pas réussi à se qualifier au-delà de la Q1, le plaçant en 13ème position au départ. Cette situation promet des départs très animés tant le samedi que le dimanche !

MOTOGP – GRAND PRIX DE FRANCE / QUALIFICATIONS
Classement de la Q2 – Samedi 11 mai 2024
1- Jorge Martin (ESP/Ducati Pramac) en 1’29’’919
2- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) à 0’’192
3- Maverick Viñales (ESP/Aprilia) à 0’’394
4- Fabio di Giannantonio (ITA/Ducati VR46) à 0’’517
5- Marco Bezzecchi (ITA/Ducati VR46) à 0’’634
6- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 0’’653
7- Pedro Acosta (ESP/KTM Tech3) à 0’’731
8- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 0’’767
9- Franco Morbidelli (ITA/Ducati Pramac) à 0’’863
10- Enea Bastianini (ITA/Ducati) à 0’’867
11- Jack Miller (AUS/KTM) à 1’’088
12- Miguel Oliveira (POR/Aprilia Trackhouse) à 1’’156