Cadillac aux commandes

Cadillac prend les commandes

Ce dimanche, alors que l’on approchait des quatre dernières heures des 24 Heures du Mans, Cadillac dominait le classement, se positionnant en première place sur le circuit en ce début de seconde moitié de journée.

À seulement quatre heures de conclure l’édition 2024, la 92ème depuis sa création, des 24 Heures du Mans, l’issue de la compétition était toujours incertaine. Les grandes marques comme Ferrari, Toyota, Porsche et Cadillac étaient en lice pour s’imposer sur le fameux circuit de la Sarthe, gardant les passionnés en haleine. Il était pratiquement acquis que la victoire reviendrait à l’un de ces constructeurs, sauf coup de théâtre inattendu.

Dimanche, peu après midi, la Cadillac numéro 2, avec à son bord Earl Bamber, Alex Lynn et Alex Palou, menait la danse au classement général. Derrière elle, pas moins de neuf Hypercars se donnaient du fil à retordre, tous dans le même tour. Les concurrents directement sur les talons de cette Cadillac n°2 étaient les deux Toyota, respectivement les numéros 8 (pilotée par Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa) et 7 (avec Jose Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Nyck de Vries), se tenant à moins de cinq secondes.

Les deux bolides Ferrari en tête de liste

Le quinté de tête était complété par les deux véhicules Ferrari officiels, la numéro 51 (Alessandro Pier Guidi, James Calado et Antonio Giovinazzi) qui avait remporté la victoire l’année précédente, et la numéro 50 (pilotée par Antonio Fuoco, Miguel Molina et Nicklas Nielsen). La Porsche numéro 6 (conduite par Kévin Estre, André Lotterer et Laurens Vanthoor) se positionnait en sixième place.

Le dernier des Ferrari en course, la numéro 83, menée par l’ancien pilote de Formule 1 Robert Kubica et ses coéquipiers, a semble-t-il rencontré un problème mécanique lors d’un arrêt aux stands aux alentours de midi. Une fumée était visible, émanant de la voiture bloquée ensuite dans le garage, mettant en doute sa capacité à repartir en course. Juste avant cet incident, cette Ferrari se trouvait parmi les cinq premières.

Classement à 12h00 (après 20 heures de compétition)
1- Cadillac V-Series.R numéro 2 (Earl Bamber – Alex Lynn – Alex Palou (NZL-GBR-ESP))
2- Toyota GR010 numéro 8 (Sébastien Buemi – Brendon Hartley – Ryo Hirakawa (SUI-NZL-JPN))
3- Toyota GR010 numéro 7 (Jose Maria Lopez – Kamui Kobayashi – Nyck de Vries (ARG-JPN-NED))
4- Ferrari 499P numéro 51 (Alessandro Pier Guidi – James Calado – Antonio Giovinazzi (ITA-GBR-ITA))
5- Ferrari 499P numéro 50 (Antonio Fuoco – Miguel Molina – Nicklas Nielsen (ITA-ESP-DEN))
6- Porsche 963 numéro 6 (Kévin Estre – André Lotterer – Laurens Vanthoor (FRA-GER-BEL))