Cédric Doumbè dérape, son adversaire dégoupille

Cédric Doumbè Provoque, Adversaire Réagit Vivement

L’atmosphère est devenue électrique jeudi soir à Paris lors de la pesée anticipée du combat qui doit opposer Cédric Doumbè à Jaleel Willis vendredi soir. L’événement prévu à l’Accor Arena a failli basculer dans le chaos lorsque le combattant français a lancé son t-shirt vers son adversaire américain. Cette provocation a mené à un pic de tension, nécessitant que les deux athlètes soient écartés l’un de l’autre à deux reprises pour éviter que la situation n’escalade davantage.

Le 8 mars, lors de sa première apparition à l’Accor Arena, Cédric Doumbè a rencontré un obstacle inattendu, subissant une défaite par arrêt de l’arbitre au troisième round face au jeune talent Baysangur Chamsoudinov. Pourtant, c’est un incident survenu jeudi soir, juste avant le grand retour du maître des provocations dans l’arène emblématique de la Porte de Bercy, qui a failli mettre le feu aux poudres. En effet, un t-shirt jeté en direction de Jaleel Willis par Doumbè a risqué de déclencher un chaos complet.

La pesée, qui précède le combat principal du Bellator Paris du vendredi soir, mettait en présence le Franco-Camerounais et son opposant américain. Le moment où « The Best », après s’être dévêtu de son t-shirt pour la pesée, l’a projeté sur Willis, en attente de son tour pour monter sur la balance, a failli virer au fiasco. Willis n’a guère apprécié le geste provocateur de Doumbè et s’est précipité vers l’ex-champion du monde de kick-boxing, quelques instants après qu’Anthony Pettis, autre combattant américain, ait annoncé une future confrontation entre les deux hommes en Arabie Saoudite, en disant que c’était « presque finalisé ».

Interventions nécessaires pour séparer Doumbè et Willis

Une fois les deux adversaires face à face, la tension a rapidement monté. L’Américain a poussé Doumbè, nécessitant une intervention rapide pour empêcher une escarmouche immédiate, alors que le combat était prévu pour le lendemain en tant que co-évènement principal. D’autant plus que lorsque les confrontations physiques et verbales ont repris, Doumbè, qui avait précédemment mis K.O. Jordan Zebo en seulement neuf secondes lors d’un combat en octobre dernier, a à son tour poussé Willis, augmentant le niveau de tension entre eux.

Il aura fallu l’intervention d’un agent de sécurité pour retenir Doumbè, tandis que deux étaient nécessaires pour maîtriser Willis, visiblement très énervé. Le combattant originaire de Douala a finalement pu se peser, avant de défier du regard son adversaire américain, lui faisant face avec un immense sourire et mimant une feinte de jab. Les acclamations de la foule, visiblement excitée par ces échanges, n’ont fait qu’ajouter à l’atmosphère électrique. Malgré une dernière tentative de Willis de provoquer une confrontation, les deux hommes ont été renvoyés dans leurs vestiaires respectifs, s’apprêtant à régler leurs différends dans l’octogone vendredi soir, dans un combat qui s’annonce d’ores et déjà intense.