Laure
Manaudou, la grande réconciliation confirmée !

Laure Manaudou confirmée dans une grande réconciliation

Depuis un certain temps, Laure Manaudou et les médias n’étaient pas au meilleur de leurs relations. Cependant, elle va, une fois de plus, endosser le rôle de consultante pour France Télévisions pendant les Jeux Olympiques.

À l’approche du lancement des Jeux Olympiques, prévu dans moins d’un mois, France Télévisions vient de dévoiler en détails la mise en place de son dispositif de couverture. La chaîne de service public a effectivement prévu de consacrer ses deux principales chaînes, France 2 et France 3, à cet événement d’envergure. La première mettra l’accent sur les moments les plus marquants, tandis que la seconde sera focalisée sur les événements liés aux sports d’équipe. France 5 interviendra pour sa part pendant les horaires des journaux télévisés et des programmes religieux, et la plateforme numérique france.tv Paris 2024 sera quant à elle dédiée aux épreuves de sports de glisse et urbains.

Pour cette occasion, France TV a réuni un nombre impressionnant de consultants, au total 82 experts, parmi lesquels figurent des sportifs et ex-sportifs de renom tels que Tony Parker, Laurent Tillie, Jérôme Fernandez, Brahim Asloum, Vincent Clerc, et Stéphane Diagana, pour ne citer qu’eux. Camille Lacourt et Laure Manaudou, quant à eux, seront aux commentaires pour les épreuves de natation. Laure Manaudou, anciennement spécialisée dans le 400 mètres nage libre, trouvera cette fonction relativement familière.

Les relations tendues avec la presse : un sujet du passé pour Manaudou

La médaillée d’or olympique à Athènes, Laure Manaudou, s’était déjà exprimée au côté d’Alexandre Boyon, lors des Championnats du monde de natation en 2015 à Kazan et des Jeux Olympiques de Rio en 2016. Son passage derrière le micro pourrait surprendre étant donné ses précédents rapports parfois houleux avec les médias durant sa carrière sportive. En effet, dans une interview accordée à La Provence, elle avait admis : « Pendant ma carrière, j’ai souvent été en conflit avec les journalistes. Maintenant, je réalise que chaque personne a son rôle à jouer. » Elle avait ajouté : « À cette époque, j’ai vraiment souffert, mais au bout du compte, cette exposition médiatique a été bénéfique pour la natation car elle a motivé de nombreux jeunes à pratiquer ce sport. Aujourd’hui, les choses sont différentes, tout est plus professionnel et bien organisé, ce qui n’était pas le cas de mon temps. »

Manaudou sera également présente pour encourager son frère, Florent, qui compte bien enrichir sa collection de médailles avec une quatrième récompense dans l’épreuve du 50 mètres nage libre à Paris.