Le Stade Français y est presque

Stade Français Proche du But: Réussite Imminente

Pour conclure la vingt-quatrième journée de compétition dans le Top 14, le Stade Français Paris a remporté un succès déterminant face à Bordeaux-Bègles sur le score de 22 à 18. Cette victoire importante leur permet d’avancer dans la course à une place de qualification directe pour les phases finales, plus précisément pour les demi-finales.

Le Stade Français Paris a évité de s’incliner deux matchs d’affilée. Suite à leur défaite contre Toulouse la semaine passée, l’équipe dirigée par Laurent Labit et Karim Ghezal avait à cœur de se reprendre lors de leur match contre Bordeaux-Bègles, qui marquait la fin de la 24e journée. Dès l’ouverture du jeu, Bordeaux a pris l’initiative, dominant la possession. Surpris, les Parisiens ont tenté de contre-attaquer, mais c’est l’UBB qui a inscrit le premier essai après seulement dix minutes. Grâce à une échappée de Louis Bielle-Biarrey qui a su percer la défense parisienne surnommée les « Soldats Roses », le ballon a été rapidement transmis à Ben Tapuai sur l’aile gauche pour conclure l’essai, bien que Maxime Lucu ait raté l’occasion d’ajouter les points supplémentaires. Peu après, Matthieu Jalibert a saisi l’opportunité d’ajouter trois points via une pénalité, creusant ainsi l’écart en faveur de son équipe.

Le retour du Stade Français Paris ne s’est pas fait attendre. Malgré une hésitation initiale de Joe Marchant suite à un coup de pied stratégique de Joris Segonds, Rory Kockott a réussi à récupérer le ballon et, grâce à sa rapidité, a marqué un essai, réduisant ainsi l’écart à un point. Le jeu a ensuite perdu en intensité, mais Joris Segonds a ravivé l’esprit compétitif. À quinze minutes de la mi-temps, profitant d’une avancée significative de son équipe arrêtée juste avant la ligne, il a trompé la défense de Bordeaux pour marquer son premier essai en Top 14 avec le club parisien. Il s’est chargé de la transformation, donnant à son équipe une avance confortable. Malgré les efforts pour maintenir cet écart jusqu’à la pause, Bordeaux avait d’autres plans. Juste avant la mi-temps, une mêlée près de la ligne d’en-but parisienne a conduit Romain Latterrade à marquer le deuxième essai pour l’UBB, avec une transformation réussie par Matthieu Jalibert mettant Bordeaux devant au score de justesse.

Bordeaux-Bègles vire en tête à la pause

La seconde période a débuté sous de mauvais auspices pour le Stade Jean-Bouin suite à une série de belles passes de l’UBB, conclue par un essai de Louis Bielle-Biarrey. Cependant, une passe suspecte de Ben Tapuai à Madosh Tambwe, révélée en avant par la vidéo, a annulé cet essai. Les deux équipes ont continué à se battre durement sans réussir à percer la défense adverse. Joris Segonds, cependant, a su exploiter un en-avant de Damian Penaud pour redonner l’avantage à Paris.

Le Stade Français Paris obtient une victoire cruciale

Dans une tentative de renverser la situation, les deux équipes ont joué leurs remplaçants pour insuffler une nouvelle énergie. Le Stade Français Paris, sans perdre son élan, a vu Jeremy Ward enflammer le stade. Après avoir reçu une passe de Léo Barré, le centre sud-africain n’a pas hésité à conclure par un essai, malgré l’échec de la transformation par Joris Segonds, laissant ainsi Bordeaux à portée. Vers la fin du match, malgré une défense solide de la capitale, Bordeaux a failli marquer mais l’essai n’a pu être confirmé. Matthieu Jalibert a su mettre la pression sur Paris avec une pénalité réussie, ramenant Bordeaux à la possibilité d’un bonus défensif.

Cependant, Paris a gardé son avantage jusqu’à la fin, s’imposant 22-18, une victoire qui non seulement leur confirme une place dans la phase finale mais les rapproche également d’une qualification directe pour les demi-finales du Top 14, un objectif déjà acquis pour Toulouse. De leur côté, les Bordelais voient Toulon se rapprocher dangereusement, avec deux matchs restants, la lutte pour une place en phase finale devenant de plus en plus serrée.