Toulouse écrase le Stade Français

Toulouse domine Stade Français en rugby

Dans le cadre de la dernière rencontre de la 23e journée de Top 14, le Stade Toulousain a largement dominé le Stade Français sur le terrain d’Ernest-Wallon, infligeant une défaite marquante de 49 à 18. Cette victoire est notamment due à la brillante performance de Thomas Ramos qui a contribué à ce succès avec un total impressionnant de 24 points. Grâce à ce triomphe, les détenteurs du titre de champions de France prennent l’avantage sur leurs adversaires parisiens en les devançant au sommet du classement du championnat.

Un spectacle de haute volée. Le rideau est tombé sur la 23e journée du Top 14 dimanche, avec une confrontation au sommet entre le premier du classement, le Stade Français, et son poursuivant immédiat, Toulouse. Le Stade Toulousain, qui a été jusqu’ici imperturbable chez eux à Ernest-Wallon, montre une forme resplendissante ces derniers temps. Juste une semaine après s’être magnifiquement qualifié pour la finale de la Champions Cup en éliminant les Harlequins, Toulouse a rapidement affirmé sa dominance dans la rencontre. Juan Cruz Mallia, grâce à une passe au pied magistrale pour Matthis Lebel, a ouvert le score (10-0, 9e minute).

Les visiteurs en rose ont néanmoins réussi à égaliser grâce à un effort puissant de Lucas Peyresblanques (10-10, 20e minute). Cependant, le club en rouge et noir a augmenté le rythme de leur jeu, comme à leur habitude, autour de la 30e minute. Ange Capuozzo, par un service remarquable, a permis à Paul Graou de prouver une fois de plus qu’il est bien plus qu’une simple alternative à Antoine Dupont (17-10, 29e minute). La mi-temps a vu un score plutôt équilibré de 20-13. Mais dès le retour sur le terrain, Pita Ahki, sur l’aile droite, a creusé l’écart (27-10, 42e minute).

Un festin pour Ramos et Meafou

Le Stade Toulousain, tel un prédateur ne lâchant pas sa proie, s’est acharné sans relâche. Thomas Ramos a su tirer profit d’une erreur de Lester Etien, qui, en tentant d’éviter une touche, a rendu le ballon à Juan Cruz Mallia. Ce dernier a alors offert à Ramos, grâce à un coup de pied précis, l’occasion d’ajouter un essai à son compteur, en plus de jouer un rôle clé avec son efficacité au pied. L’arrière de l’équipe de France a fini le match avec 24 points à son actif, dépassant de 14 points les efforts d’Emmanuel Meafou, dont la force était décisive en fin de rencontre, concluant sur un score de 49-18, avec un bonus offensif à la clé. Le deuxième ligne a signé un doublé, imposant sa marque avec puissance (74e, 79e minute).

« C’était notre but de l’emporter ce soir pour prendre la tête du classement… Et décrocher le bonus offensif, c’est la cerise sur le gâteau », a exprimé François Cros devant les caméras de Canal+. Avec désormais 70 points, le champion de France en titre prend la tête et devance le Stade Français de trois points. Ce dernier subit deux défaites consécutives, ayant concédé au total 90 points. Lors de la prochaine journée, sous la houlette de Karim Ghezal, les Parisiens feront face à Bordeaux-Bègles, actuellement troisième, dans leur antre de Jean-Bouin.