Le Stade Français cale, Oyonnax relégué

Stade Français en difficulté, Oyonnax relégué du championnat

Le Stade Français Paris n’a pas réussi à confirmer son billet pour les demi-finales, suite à une déconvenue face à Castres. Bien qu’Oyonnax ait remporté son match contre Bayonne, son retour en Pro D2 est inévitable en raison de la victoire de Montpellier sur Lyon. Perpignan, de son côté, en sortant vainqueur de son affrontement contre Bordeaux-Bègles, garde espoir de participer à la phase finale.

Castres domine le Stade Français 27 à 18

Le combat pour une place en demi-finale du Top 14 a vu le Stade Français Paris, dirigé par Laurent Labit et Karim Ghezal, perdre sa chance suite à leur défaite contre Castres. Le début de match semblait prometteur pour l’équipe parisienne, avec une pénalité convertie par Joris Segonds dans les premières minutes et un essai de Romain Briatte, donnant espoir aux « Soldats Roses ». Cependant, Castres a vite trouvé son rythme, Jérémy Fernandez marquant une pénalité avant que Pierre Popelin ne concrétise un essai, nivelant ainsi le score. Un second tir réussi par Segonds a brièvement donné l’avantage à Paris, mais ce fut de courte durée. Dès le retour des vestiaires, Fernandez égalise à nouveau. L’exclusion temporaire de Francisco Gomez Kodela n’a fait qu’affaiblir davantage Paris, permettant à Castres de prendre le dessus, grâce notamment à un essai de Fernandez. Peniasi Dakuwaqa a réduit l’écart pour Paris, mais un essai transformé de Filipo Nakosi a scellé le destin du match en faveur de Castres. Malgré leurs tentatives, les Parisiens n’ont pas pu renverser la situation, leur défaite les laissant en suspens pour la qualification en demi-finale, dépendant du résultat de Toulon contre Clermont.

Perpignan écarte Bordeaux-Bègles avec un score de 37-30

La course pour une place en demi-finale est terminée pour Bordeaux-Bègles après une défaite contre Perpignan. Dès le début, Matthieu Jalibert a marqué pour Bordeaux, mais Perpignan, sur sa lancée, a répliqué et pris le dessus. Une série d’essais catalans a creusé l’écart, malgré un carton jaune contre Guido Petti qui a coûté cher à Bordeaux. La réaction de Bordeaux-Bègles, notamment avec un essai de Damian Penaud, n’a pas suffi à renverser la tendance, entravée par plusieurs pénalités contre eux. Perpignan a ainsi pu fêter dignement le dernier match à domicile de Mathieu Acebes, s’imposant face à des Bordelais désormais dans l’incertitude quant à leur qualification pour la phase finale.

Montpellier assure son maintien en battant Lyon 41-26

Montpellier a définitivement écarté le spectre de la relégation en concluant sa saison à domicile par une victoire contre Lyon. Louis Carbonel a rapidement marqué le ton du match, suivi d’essais décisifs, notamment de Jan Serfontein, capitalisant sur une supériorité numérique due à l’exclusion temporaire d’un joueur lyonnais. Lyon a tenté de répondre, mais s’est heurté à la puissance de Montpellier, qui a marqué coup sur coup. Malgré une tentative de retour dans les derniers instants, les efforts lyonnais n’ont pas suffi à inverser le cours du jeu, Montpellier s’imposant largement et sécurisant sa position avant-dernière, tandis que Lyon s’apprête à finir la saison sans enjeu additionnel.

Oyonnax prend le meilleur sur Bayonne 27-20 mais descend en Pro D2

La victoire face à Bayonne n’a pas empêché la descente d’Oyonnax en Pro D2, néanmoins, elle a offert un dernier moment de joie aux supporters. L’équipe a démarré fort, Enzo Reybier marquant rapidement, suivi de près par Camille Lopez, bien que Bayonne ait riposté. Le match était serré, avec Oyonnax maintenant toutefois une avance jusqu’à la pause. Bayonne est revenu fort, égalisant presque grâce à deux essais rapides en seconde période. Oyonnax, mené par Justin Bouraux et Hugo Domingo Miotti au pied, a réussi à s’échapper à nouveau avant qu’Arthur Iturria ne redonne espoir à Bayonne. Finalement, Oyonnax a scellé la victoire avec un dernier essai d’Enzo Reybier, concluant la saison sur une note positive malgré la descente, tandis que Bayonne se prépare à affronter Castres sans pression.