Romain Ntamack, le triste
rappel

Romain Ntamack: Le rappel douloureux

Romain Ntamack se prépare avec impatience pour la confrontation prévue ce vendredi, en finale du Top 14 contre l’UBB. Il garde en mémoire des souvenirs plutôt désagréables de sa dernière prestation au stade Vélodrome.

Vendredi dernier, le Stade Toulousain n’a pas particulièrement brillé lors de leur confrontation contre La Rochelle. Cependant, en restant fidèles à leur pragmatisme coutumier, les joueurs en Rouge et Noir ont tout de même assuré leur présence en finale du Top 14 en battant leurs adversaires 43-27, un succès partiellement attribuable à l’indiscipline notable des joueurs de La Rochelle, réduits à 13 en fin de match. En finale, les Toulousains seront opposés à l’Union Bordeaux Bègles sur le gazon du Stade Vélodrome.

Pour Romain Ntamack, le Stade Vélodrome évoque de douloureux souvenirs. Lors de sa dernière venue dans cette enceinte, il était contraint de se déplacer avec des béquilles, suite à une grave blessure au genou gauche, spécifiquement une rupture du ligament croisé antérieur subie lors d’une rencontre de préparation estivale de l’équipe de France contre l’Écosse, un peu plus d’un mois auparavant. Opéré peu de temps après l’accident, il avait rejoit l’équipe pour soutenir ses coéquipiers lors de leur match contre la Namibie, bien qu’il ne puisse pas jouer.

Une sérénité apparente

Lors de cette visite, le demi d’ouverture de l’équipe de France avait rendu visite à ses coéquipiers dans leur vestiaire avant de leur adresser quelques mots d’encouragement en vue de la suite de la compétition. Il avait également profité de l’occasion pour donner de ses nouvelles lors d’une interview avec France 2, se montrant étonnamment calme et positif quant à sa récupération. « Le kiné et le chirurgien sont contents, ma blessure guérit bien. Je prends le temps nécessaire mais tout va bien, je suis content. C’est une sensation étrange mais je suis heureux d’être ici. C’était une bonne opportunité de venir car je ne suis pas très loin. J’aurais préféré être sur le terrain avec eux… », avait-il déclaré.

Ntamack garde un souvenir précis de cette expérience et l’a même récemment partagé sur Instagram, postant « La dernière fois que j’étais au Vélodrome » sur sa story, signifiant clairement que le match à venir contre Bordeaux est pour lui une occasion de revanche personnelle. L’objectif pour lui et son équipe est clair : défendre leur titre de champions qui fut acquis l’année précédente grâce à une performance mémorable de Ntamack lui-même contre La Rochelle.