« J’en ai marre »: Mourad Boudjellal, c’est fini !

Mourad Boudjellal annonce sa fin: « J’en ai marre »

À l’âge de 63 ans, Mourad Boudjellal, qui fut précédemment à la tête du Rugby Club Toulonnais, a pris la résolution de se retirer de l’univers sportif. Cela concerne tant ses apparitions publiques dans les médias que sa participation active au sein des instances dirigeantes.

Mourad Boudjellal décide de mettre fin à une aventure riche en émotions qui a duré près de 20 ans. Ce parcours a commencé avec sa présidence au Rugby Club Toulon et s’est poursuivie avec le Hyères 83 FC, équipe de National 2. L’homme d’affaires varois a pris la décision de ne plus poursuivre dans cette voie. Nommé à la direction de ce club durant l’hiver 2021, il a choisi de retirer son investissement suite au départ de Nicolas Garrigues, son associé des premiers moments, cela après que la mairie ait refusé d’augmenter son soutien financier envers le club. Boudjellal a partagé son sentiment de stupeur en rentrant d’un voyage en Floride où, malgré l’absence de conditions météorologiques extrêmes, il s’est trouvé confronté à une véritable tempête sur le plan professionnel.

Il y a deux ans, avec l’arrivée de Nicolas Anelka en tant que directeur sportif, Boudjellal avait de grandes ambitions pour le club, visant un ascenseur vers la Ligue 2 et la création d’un nouveau stade pouvant accueillir 10 000 spectateurs. Il avait déjà réduit son implication en laissant la présidence à un collègue. Boudjellal s’est exprimé sur le projet qu’avait Nicolas, nécessitant des infrastructures performantes pour viser haut, et déplore que leur réalisation n’ait pas eu lieu, suggérant que le succès était à portée de main l’année suivante.

Mourad Boudjellal dit adieu au monde du sport

Mais la décision de Boudjellal ne se limite pas à se retirer du Hyères FC. Il déclare ne plus vouloir être impliqué dans le sport en général. Il a trouvé une nouvelle passion dans le domaine de l’édition, où il prend un réel plaisir. Basé dans le 6ème arrondissement de Paris, il se réjouit du succès de ses publications, citant la série « West Fantasy » et la sortie prochaine de « Au chant des grenouilles », promettant de beaux succès. Boudjellal mentionne également des projets de coéditions internationales.

L’ex-président du RCT, qui avait mené son équipe du Pro D2 jusqu’au sommet de l’Europe avec trois victoires en Coupes d’Europe, a aussi décidé d’arrêter sa chronique vidéo hebdomadaire « Mourad de Toulon » pour Eurosport. Déclarant être fatigué de devoir suivre l’actualité du rugby et ne souhaitant plus être associé à ce sport, il marque ainsi une rupture définitive avec le monde du rugby.

Bien que Toulon ait connu des jours de gloire sous sa présidence grâce à une politique de recrutement ambitieuse, Boudjellal n’a pas connu le même succès dans le monde du football, que ce soit lors de sa tentative de rachat de l’Olympique de Marseille ou à la tête du Hyères FC, qui peine toujours en National 2.